0000000000000000000000000000 Jummah vendredi 8 février, 2019 - Jummah Masjid
October 31, 2019

Jummah vendredi 8 février, 2019

Jummah vendredi 8 février, 2019

Le sermon du vendredi 8 février, 2019, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

 Invitation á la Maison de Paix

Selon le Verset 25, Surah Yunus du Saint Qur’aan, lu ce vendredi, le Créateur Fait appel á la Demeure de la paix et Guide qui Il veut vers le droit chemin. Ce Verset comprend deux aspects :

(i) Invitation au paradis

(ii) La Guidance

En ce qui concerne ce Verset sur ‘Darus Salam’ (la Maison de Paix), il y a deux types de ‘Tafsîr’ – Tafsîr Sufianah, et Tafsîr Aleemanah, le thème du jour est axé sur Tafsîr ‘Aleemanah’. Les Ulémas ont écrit que Darus Salam est le paradis. La raison de cette signification est très simple. Les Ahlé Jannat (gens du paradis) sont protégés de la maladie physique, aussi bien que la maladie spirituelle. Ils sont protégés des difficultés et des problèmes de ce monde, et évidemment, ils ne subiront aucune difficulté en haut, car le paradis est le lieu paisible. Donc la traduction de ce Verset est que le Créateur Invite les croyants au paradis.

Selon le Hâdîç Sahi Bukhari, le point á éclaircir est que le Créateur et le Saint Prophète par le Wasila invitent les croyants au paradis. Au Jour du Jugement, les portes du Jannat seront ouvertes á eux. En ce monde, il y a deux catégories des personnes – les personnes qui acceptent l’invitation du Créateur et de Son Rasoûl (SAW), seront appelées d’entrer par les différentes portes du paradis. Par le Wasilah du Saint Prophète (SAW), ils sont appelés ici, et seront appelées en haut.

Le grammaire entre en jeu ainsi, le Saint Qur’an fait mention de ‘yad’ou’ qui est au ‘Active Voice’, et Sahi Bukhari se réfère au Passive Voice ‘majhool’. ‘Maroof’ ( Bulaya hai), C’est le Créateur et le Saint Prophète (SAW) qui invitent. Le Jour du Qayâmat, c’est ‘youd’a’, le terme est (pukara jaéga), (ils seront appelés).

Le deuxième point est : ‘Jannat ki taraf bulana’ et ‘Jannat sé pukara jaéga’ – Ils seront appelés des différentes portes. Sahi Bukhari a fait mention des quatre portes :

(i) Bab-us-Salah – La Porte du Salât

(ii) Bab-ul- Djîhad – La Porte des ceux qui luttent dans le

Chemin du Créateur

(iii) Bab-us-Sadaqah – La Porte de ceux qui donnent le Sadaqah

(iv) Bab-ur-Rayyan – La Porte des Rozédaar

Le même Hâdîç nous éclaire sur l’invitation lancée par le Saint Prophète (SAW). Ceux qui ont accepté cette invitation sont les Sahabas et le Mominine, qui seront appelées de toutes les portes du paradis. Quand le Saint Prophète (SAW) a fait mention de ces portes, Sayyiduna Siddique-é-Ackbar (RA) demanda au Saint Prophète (SAW), s’il y avait quelqu’un qui serait appelé de toutes les portes. En répondant en affirmatif, Sayyiduna Siddique-é-Ackbar (ra) ne demanda pas qui était cette personne qui serait Accordée cette Grâce. Il n’y a aucune Riwayat que ce soit du Sahi Bukhari ou d’autres Ahâdîç faisant mention sur ceci. Mais le Saint Prophète (SAW) a dit qu’il est sûr et certain que Sayyiduna Abu Bak’r Siddique (ra) est parmi ceux qui sera appelé de toutes les portes. Le Saint Prophète (SAW) n’a pas dit qu’il sera le seul á être appelé de toutes les portes, mais a fait mention qu’il est parmi ceux qui seront appelés de toutes les portes.

Une fois répondu á l’invitation du Saint Prophète (SAW), ces personnes seront appelées de toutes les portes du paradis. Pourtant, une seule porte en suffise pour entrer au paradis. Mais le statut du Saint Prophète (SAW) est unique, une fois l’invitation du Saint Prophète (SAW) est acceptée, toutes les portes seront ouvertes á l’invité.

Sayyiduna Siddique-é-Ackbar (ra) a été Accordé cette Grâce car il a sacrifié tout sur le Chemin du Créateur et de Son Rasoûl (SAW) – sa vie, ses biens, et ses enfants aux pieds du dernier Messager (SAW). Prenons l’exemple du Hijrat, ce n’est pas facile de quitter son pays, on n’a qu’á demander le ressentiment de ceux qui ont quitté leur lieu de naissance, de l’enfance, de la jeunesse, de la famille. Hazrat Siddique-é-Ackbar (ra) n’a pas hésité á tout laisser. L’épisode du Ghar-é-Thawr est un exemple typique de son dévouement et de son amour pour le Saint Prophète (SAW), tout en posant ses pieds sur le trou de cette cave, il fut mordu et empoisonné par un serpent. Il a agi ainsi pour la protection du Saint Prophète (SAW). ‘Jaan loutaayi gayi’ Etant prêt pour sacrifier sa vie est une preuve de son grand amour pour le Saint Prophète (SAW).

A Madina Munawwarah, il donna tous ses biens au Saint Prophète (SAW), quand il fut demandé ce qu’il a laissé pour sa famille, sa réponse fut : « Le Créateur et Son Rasoûl (SAW) », quelle réponse formidable. C’est évident donc qu’au Jour du Qayâmat, Sayyiduna Siddique-é-Ackbar (ra) sera appelé de toutes les portes du paradis. C’est dans ce même contexte qu’A’la Hazrat a dit :

Hum Rasulullah ké Jannat Rasulullah ki

Le paradis a huit portes, les Ashiq-é-Rasoûl (SAW) seront appelés de toutes les portes. Ceux qui se sont détachés du lien mondain pour se rapprocher au Saint Prophète (SAW), seront appelés de toutes les portes du paradis.

Ounhein Jaana ounhein maana na rakha ghair sé kaam

Ceux qui ne sont pas pour le Saint Prophète (SAW), leurs familles aussi bien que leurs enfants ne seront pas á eux.

Le premier croyant fut Sayyiduna Siddique-é-Ackbar (ra), Il accepta l’Islaam, sans demander un miracle ou la logique, il l’a fait de par sa foi en le Saint Prophète (SAW), donc toutes les

portes du paradis seront ouvertes á lui. Le Créateur nous Accorde le Faiz des Ashiq-é-Rasoûl (SAW), pour que nous ayons la Grâce d’être appelés de ces huit portes du paradis (Aameen). Il y a aussi le fait que le Saint Prophète (SAW) s’est assoupi sur les jambes du Sayyiduna Siddique-é-Ackbar (ra), donc les huit portes seront ouvertes á lui. C’est triste de constater le fait que nombreux sont ceux qui ont oublié les Sahabas. C’est actuellement le mois de Sayyiduna Siddique-é-Ackbar (ra), les Ashiq-é-Rasoûl organisent des Mahafil pour propager sa mission partout.

Sayyiduna Abu Bak’r Siddique (ra) a offert sa vie au Ghar-é-Thawr par amour pour le Saint Prophète (SAW).

Karoun teré naam pé jaan fida na bas ek jaan do jahan fida

Do jahan sé bhi nahin ji bhara karoun kia karoron jahan nahin

Traduit par Mariam Goodur