0000000000000000000000000000 JUMMAH 26 juillet, 2019 - Jummah Masjid
October 31, 2019

JUMMAH 26 juillet, 2019

JUMMAH 26 juillet, 2019

Le sermon du vendredi 26 juillet, 2019, prononcé á la Jummah Musdjid par Allama Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

Nom et Signification

A l’heure actuelle, les Ahlé Ishq se dirigent vers Makka Mukarramah et Madina Munawarrah de tous les coins du monde. Vendredi avant, la signification du ‘Ta Ha’ a été mise á la lumière. Le thème du jour est axé sur la grandeur de Madina Munawwarah. Référence est donc faite á Allamah Ibné Hajar Makki (ra) qui a informé que le Uléma-é-Karam a dit que Madina Munawwarah a un millier d’appellation, mentionné dans le Livre ‘Ithaaf-us-Saadaat Lill muttaqeen li Sharhi Ihya-é-Uloomiddeen’.

Quand les beaux noms sont multiples, le statut de ceux qui les portent est très grand. Dans le Saint Qur’aan, mention est faite aux 99 beaux Noms du Créateur. Les Ulémas ont aussi dit que les Aulia, Ahlullah, le Saint Qur’an, Makka Mukarramah et Madina Munawwarah ont plusieurs jolis noms.

Sayyiduna Nabawi Ashafei (ra) s’est référé aux cinq parmi les beaux Noms de Madina Munawwarah qui sont :

(i) Tayyéba,

(ii) Taaba,

(iii) Daar,

(iv) Yathrib,

(v) Madina.

Pami ces cinq Noms, Taaba ou Tayyéba furent abordés vendredi avant. En ce vendredi, le roûh du sermon est sur ces noms á la lumière de ce beau Hâdîç .

Hazrat Sayyiduna Jabir bin Samourah (ra) a rapporté qu’il a entendu le Saint Prophète (SAW) dire que qu’il y a nul doute que le Créateur a Donné le Nom Taaba á Madina Munawwarah. Ce Hâdîç comprend deux aspects :

Le Créateur a Donné ce Nom á Madina Munawwarah de par la Révélation divine. Il y a deux types de ‘Wahi’ (Révélation) –

(i) Wahi Matloo (donc on fait le Tilawat du Saint Qur’an) –

(ii) Wahi Ghair Matloo (on ne fait pas le Tilawat), qui veut dire Hadith Shareef. Par la limitation du temps, un seul aspect a été abordé.

Le Créateur a Dit que Son Mehboob, le Saint Prophète (SAW) ne parle pas selon son désir, chaque parole utilisée est une Révélation Divine (Wahi-é-Khuda) – A’la Hazrat a dit :

Ji s ki har baat Wahi-é-Khuda – Oos ki nafiz hukoomat pé lakhon salaam.

Chaque parole du Saint Prophète (SAW) est, en effet, ‘Wahi Matloo ‘ ou ‘Wahi Ghair Matloo’ – Révélation Quranic ou Révelation du Hâdîç. Le Nom Taaba, ce n’est pas Wahi Matloo, mais Wahi Ghair Matloo. C’est á dire, dans le Saint Qur’an, aucune mention est faite que le Créateur a Donné le nom de Taaba á Madina Munawwarah. C’est le Saint Prophète (SAW) qui l’a dit.

C’est triste que des siècles se sont écroulés, mais il y reste toujours ceux qui n’ont pas encore compris le statut de Madina Munawwarah. Il y a ceux qui par fierté disent que c’est un grand Aalim ou Buzurg qui a choisi le nom de leur fils ou fille. Si on se sent fier que le nom des enfants a été choisi par des Auliah ou AhLullah, pourquoi n’est pas être fier au statut du Taaba, dont le Nom a été Accordé par le Créateur. Seuls les ‘ba adab’, les respectueux prennent fierté du grand statut de Madina Munawwarah, contrairement aux ‘bé adab’ les irrespectueux, qui n’ont pas cette sensation. Ce ne sont que les Ushaaq-é-Rasool (SAW), qui pourront le comprendre.

Tout comme le poète a dit :

Door baitha ghubaar-é-Meer uss sé
Ishq bin yé adab nahin aata

La signification est que c’est en effet le Créateur qui a Donné le nom Taaba á Madina Munawwarah.

Sans doute une autre appellation de Madina Munawwarah est Taaba.

Mufti Sahab a fait ressortir que les noms et les raisons de ces appellations ont été mis á la lumière durant plusieurs khutbaat. Quelle est la raison du Nom Taaba ? On doit d’abord prendre conscience du grand statut du Saint Prophète (SAW), des Sahabas, des Ahlé Bayt, des Auliah, de Makka Mukarramah et de Madina Munawwarah. Ce sont eux qui y étaient et sont sur cette terre sacrée, dommage que quelques personnes, en raison de leur orgueil, ne prennent pas en considération le statut de Madina Munawwarah.

En ce qui concerne de tel respect, pour en citer, Sayyiduna Junaid Bayazid Bustami (ra), quand il se rendit au Roza-é- Muhammad (SAW), il se mettait á contrôler son sens, de sorte que le bruit du sens n’atteigne pas le Bargah-é-Mustafa (SAW).

bruit du sens n’atteigne pas le Bargah-é-Mustafa (SAW).
Allamah a défini Taaba comme ‘pakeezgi’ (la propreté). Ce nom fut Accordé, car tous qui y habitaient étaient purs. C’était l’époque du Saint Prophète (SAW). Il est vrai que ‘har zamana méré huzoor ka hai’, mais c’était l’époque physique du Saint Prophéte (SAW), des Sahabas et des Ahlé Bayt, et Il n’y avait que le Nûr et Nûr partout .C’est le Créateur qui Fait cette distribution, car á cet époque c’était l’interne et l’externe du ‘Pakeezgi’, des Sahabas, Ahle Bayt qui prévalait au Madina Munawwarah. Plusieurs Ahâdîç et livres ont fait mention de la simplicité, de la pureté et de la piété de ces personnalités de l’Islam. En voici quelques exemples :

Du jour Sayyiduna Osman (ra) devint musulman, il prenait toujours un bain (ghuçul) au quotidien. Alhamdoulillah ‘pakeezgi’ fait partie du Sunnat.

Sayyiduna Anas bin Malik (ra) prenait une grande considération du pakeezgi ‘bateen’, et Zahir (la pureté extérieure et intérieure) – C’est ce qu’on appelle ‘shaan-é-momin’, la grandeur du croyant. C’était aussi un moyen d’enseigner l’Ummah sur cet aspect.

On avait peur du ‘jalal’ de Hazrat Umar bin Khattab (ra), jusqu’au jour son nom est associé au ‘jalal-é-Umar (ra)’, il utilisait toujours le parfum du Mushk.

Par biais du Abu Dawood Shareef ‘Kitab Al Janaiz, au chapitre ‘ghuslé Mayyat’, il a été dit que quand l’heure de se retirer de ce monde temporaire s’approchait, Sayyiduna Abu Saeed Khudri (ra), avait fait requête d’un beau et nouveau vêtement. La raison est que le dernier Messager (SAW) a dit qu’on se lèvera avec le vêtement qu’on porte au moment de se retirer de ce monde. Les Sahabas ont mené une vie simple, mais il y avait le parfum et l’Eclairage du Taaba sur eux. Ils faisaient usage du Taharat au quotidien dans ce monde et au dernier moment. Les Ahlé Ishq partent avec leur beau kafan pour aller á la rencontre du Saint Prophète au qab’r, en état de pureté.

Tajusharia a dit :

Aap ki tal’at ko dekha jaan di
Qab’r mein ponhcha to dekha aap hein

Comme nous savons, le Saint Prophète (SAW) apparaîtra au qab’r, pourquoi donc ne pas vêtir le défunt du nouveau habit (le kafan). Où se trouve le Saint Prophète (SAW), il y aura le parfum et la pureté.

Traduit par Mariam Goodur