0000000000000000000000000000 JUMMAH 5 JUILLET 2019 - Jummah Masjid
October 31, 2019

JUMMAH 5 JUILLET 2019

JUMMAH 5 JUILLET 2019

Les rites du Hâdj

En ce mois sacré de Zil Qa’da, les préparatifs du Hâdj ont commencé. Le Créateur a Donné un temps fixe pour la Salât, selon Son consentement. Nous ne pourrons donc accomplir la Salât, selon notre volonté. Nous accomplissons la Salât, tout comme nous prenons la posture du Sadjda, selon le Sunnat du Saint Prophète (SAW). Au cas contraire ce n’est plus le ‘Sunnat’, mais ‘baghawat’ (allez á l’encontre du Sunnat).

Tout comme le temps est fixé pour la Salât, il y a un temps approprié pour le Hâdj. Le Souhait du Créateur est de respecter la ponctualité et de ne pas perdre de temps. Si quelqu’un a pris la décision d’accomplir le Hâdj, c’est comme ci, il s’est déjá vêtu du l’ihram. Le Créateur a Dit de venir dans Sa Maison, vêtu du l’ihram, et non par le vêtement accoutumé. Si on souhaite le Hâdj maqbool (Accepté), on doit d’abord retirer le vêtement accoutumé, pour que les péchés soient purifiés. Le Saint Prophète (SAW) a porté l’ihram, et on doit donc suivre ce Sunnat. En portant l’ihram, et durant le Hâdj, pas d’indécence ou des vaines discussions. En allant vers la Maison du Créateur, tous les membres du corps doivent être purifiés, que ce soit la langue, les mains, les pieds. Ce faisant, le Créateur nous transformera en un être qui a comme ci n’a commis point des péchés.

Donc, il est recommandé de porter le vêtement du Saint Prophète (SAW), et d’observer tous les rites qu’il en a fait usage. C’est le ‘ada et Sunnat’ du Saint Prophète (SAW). En regardant le Kaaba Shareef, il faut faire les éloges du Créateur, et lire Daroûd Shareef, au nom de notre Saint Prophète (SAW), bien aimé. Il faut ensuite faire le Tawaf du Kaaba, et si c’est possible se diriger vers Hajré Aswad, et l’embrasser. La première action, c’est d’embrasser le Hajré Aswad. Une telle action n’est pas Shirk, mais le Sunnat. C’est aussi un Sunnat d’embrasser les mains des parents, du professeur, Uléma-é-Haq, qui n’est pas un Shirk, tout comme on embrasse Hajré Aswad qui ne l’est pas. Mais, on ne pourra embrasser le Créateur, c’est une action inconcevable. Tandis que si on arrive á s’approcher du Hajré Aswad, on l’embrasse. Si on n’arrive pas á s’approcher du Hajré Aswad, on pointe la main vers sa direction, et l’embrasse. On tient d’embrasser la main puisque le vent passant par la pierre noire l’a embrassée, et également la main. Une action directe ou indirecte est Acceptable par le Wassila. On fait le tour du Kaaba sept fois. On s’approche du Rukné Shami et Rukné Yamani. Si on ne se souvient pas des autres Du’a, on lit ‘Rabbana atina fit dunya, hasanatawn wa fil akhirati hasanatawn’ – on demande le succès d’ici bas et de celui d’en haut.

Ensuite, on se dirige vers Maqam-é-Ibrahim, on accomplit deux rak’aat Namaz Nafil. On boit l’eau Zam Zam, en se mettant debout, contrairement aux autres types d’eau, qu’on boive, en s’asseyant. Si on se met debout par respect de l’eau Zam Zam, comment se fait-il, qu’on ne puisse se tenir debout pour le Salaam du Saint Prophète (SAW). Zam Zam est l’eau sacré qui sera préservé jusqu’au Qayâmat. C’est l’eau, qui miraculeusement, apparaissait aux pieds de Hazrat Ismaël (as), lorsque sa mère galopait ici et la bas, á la recherche de l’eau, pour éteindre sa soif, entre les deux collines de Safa et Marwa.

Après avoir observé les rites du Tawaf, Maqamé Ibrahim et de l’eau Zam Zam, on se dirige vers Safa Marwa. Le Créateur a dit de s’approcher de Ses signes – (Safa Marwa Allah Paak ki Nishaniyon mein sé hein). Ce sont des collines mais non pas des simples collines. Ce sont ces mêmes collines que Bibi Hajra (as), la maman de Hazrat Ismaël (as), a parcouru en galopant, á la recherche d’eau pour son petit bébé. Elle a couru sur ces collines sept fois. Donc, le Créateur a dit de respecter ce rite, en mémoire de la Waliya, Bibi Hajra (as). En copiant le ‘Ada’ de la Waliya et des prophètes, on est Accordé la Grâce du Hâdj.

On se contourne vers Mina, pour ensuite passer toute une journée á Arafat, en prières. On est Accordé le Nur de Arafat, et on se dirige vers Muzdalifah, pour y passer toute la nuit. On accomplit la Salât Maghrib et Esha en même temps. Toutes ces actions sont le ‘Ada’ du Saint Prophète (SAW). Toute une nuit se consacre en prières. Nous ramassons des pierres pour battre les trois satans. En ce qui concerne la Roche, c’est un Faiz d’embrasser Hajré Aswad. D’autre part, on lapide par moyen des pierres les trois roches qui symbolisent les satans. Puis arrive le moment de raser la tête ou Qasr. Après avoir complété tous ces rites, le qurbani est fait pour ensuite accomplir le dernier Tawaf auprès du Kaaba Shareef.

Donc le récit du Hâdj est brièvement complété en quelques minutes ce vendredi ci. Le message lancé pour ceux qui portent l’ihram est de suivre le Sunnah du Saint Prophète (SAW), hormis des mauvaises pensées, de l’indécence, pour pouvoir retourner á Maurice purifié et le transmettre á d’autres.

Il est á souligner que le Hâdj n’est pas complet sans la Ziarat au Roza-é-Paak du Saint Prophète (SAW). Au cas contraire, comme a dit le dernier Messager (SAW), si après l’accomplissement du Hâdj, quelqu’un n’est pas présent pour le Ziarat auprès de son Roza, c’est comme ci il a commis zulm sur lui. Est-ce qu’on pourra faire du zulm sur le Saint Prophète (SAW). Evidemment non.

A’la Hazrat a dit :

Hajio aao shahenshah ka roza dekho
Kaaba to dekh chuké Kaabé ka Kaaba dekho

Traduit par Mariam Goodur