0000000000000000000000000000 Jummah 25 janvier, 2019 - Jummah Masjid
October 31, 2019

Jummah 25 janvier, 2019

Jummah 25 janvier, 2019

Le sermon du vendredi 25 janvier, 2019, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

 

 L’Education et la bonne conduite

L’Islaam a mis l’emphase sur l’éducation qui marche de pair avec la bonne conduite. Les gens qui ont tendance d’être á la recherche de l’éducation tout le long de leur vie, sans l’obtention de la bonne conduite, cette éducation est nullement bénéfique.

‘Adamiyat’ et ‘Insaniyat’ sont différents. On essaie d’éduquer un perroquet, mais il restera toujours un animal. Donc, l’éducation ne sert pas á grande chose, sans la bonne conduite. Cette personne sera donc comparable au perroquet, avec un caractéristique d’animal – ‘haqeeqat-é-haiwaniyat’.

Le Saint Prophète (SAW) propageait l’éducation aux Sahabas, Ahlé Bayt et Ummat, tout en leur inculquant la bonne conduite. La société actuelle devrait suivre ce même concept, il y a eu l’épanouissement de l’éducation, mais la bonne conduite laisse á désirer, bien sûr, avec des exceptions comme dans toutes les règles. A l’heure du 21ème siècle, la technologie et la science ont fait d’immense progrès, et si la bonne conduite avait pris la même dimension, cela aurait été fructueuse. Malheureusement, le siècle dernier a projeté une décadence en termes de la bonne conduite, qui n’était pas ainsi auparavant.

Selon le Hâdîç, mentionné durant ‘Igiarween Shareef’, le Saint Prophète (SAW) a dit qu’il a été envoyé pour la perfection des bonnes manières, á fin que l’Ummah puisse perfectionner leur conduite.

Depuis Hazrat Adam (as) jusqu’au Hazrat Isa (as), chaque Nabi a été acquis de la bonne conduite, mais le Saint Prophète (SAW) l’a perfectionnée, atteignant ‘Darja-é-Kamal’. Le Saint Prophète (SAW) est ‘Azeem Moallim’, aussi bien que sahebé ‘Khulq-é-Azeem’. Une leçon pour l’Ummah, car il était un enseignant par excellence, doté d’une connaissance parfaite, tout en étant une personne de la bonne conduite. A vrai dire, l’éducation est embellie par la bonne manière, c’est ainsi qu’elle atteigne un grand statut.

Bon nombre des Ahâdîç et bien des évènements mettent en lumière la beauté de l’éducation en sus des bonnes manières du Saint Prophète (SAW).

Plusieurs années se sont écoulées depuis que l’éducation au Jummah Musdjid se propage, et chaque année il y a une progression et du nouveau concept. Nombreux sont ceux qui ont complété Hifz-ul-Qur’an. Outre des classes pour les Imâm et la continuation des ‘Darsiyat’ en Dar-ul-Ifta, les sessions du cours en langue Arabe, ont commencé. Les cours tenus les samedis ont aussi repris. En sortant du Musdjd, l’inscription du ‘ Ameenah Ummé Mustapha Educational Centre’ est visible. Ce centre sera disponible pour les enfants, les soeurs, et les personnes âgées, et le ‘Rouhani Mahafil’ débutera également. Un des objectifs est de continuer la mission d’ A’la Hazrat Muballigh-é-Islam et Ulema Ahlé Sunnat. Il fut un temps quand les non-musulmans embrassaient l’Islaam de par leur enseignement du husn-é-akhlaq. Insha Allah, les branches du Centre s’étaleront dans d’autres régions. ‘Mustafawi Ilm’ se repose sur deux objectifs : (i) L’Education Islamique, et (ii) Les bonnes manières. Les enseignants sont des personnes respectueux et de la bonne conduite, de sorte que les étudiants seront acquis de ces belles qualités.

‘Ummé Mustapha Educational Centre’ porte le nom de la Maman du Saint Prophète (SAW), Bibi Ameenah (ra).

Darwazé pé likha hai téra Ism-é-garami

Bhoulé sé nahin ata andhéra méré ghar mein

La maison donc la porte sur laquelle est inscrit le Nom Muhammad (SAW), l’obscurité n’y entrera jamais, surtout en termes de la jalousie, parmi les autres mauvaises conduites.

A Madina Munawwarah, le nom du Muhammad (SAW) est écrit en or sur les portes. Imagine donc qu’il y ait aussi un ‘Dil ka Darwaza’.

L’autre objectif d’écrire le Nom Muhammad (SAW) sur la porte est que la jeune génération n’aurait pas la mauvaise foi, par le nisbat de ce nom. Le Nom de la maman du Saint Prophète (SAW), apportera aussi de l’éclairage au Centre. L’obscurité n’y entrera guère et il y aura toujours l’Eclairage du ‘Ahlè Haq’. L’appel est lancé au enseignant que quand il partage la connaissance de ce monde et celle d’en haut, qu’il inculque la notion de la bonne conduite aux étudiants. Chacun d’entre nous devrait inculquer la beauté de la bonne conduite en soi. Le ‘mimbar’ et le ‘mehraab’ ne sont pas faits pour la propagation de la jalousie, la haine, la vengeance, ou fitna, au contraire c’est le lieu où ‘Ilm-é-Mustapha’, et ‘Husn-é-Khuluq-é-Mustapha’ devront être propagés. Le support de tout un chacun est recherché pour l’acquisition de la connaissance et les bonnes manières. De nos jours, une grande considération devrait être donnée á la bonne conduite, ‘Mustapha (SAW) ka Husn-é-Akhlaq phailana Chahyé’.

Khalq tumhari Jameel, khuluq tumhara jaleel

Khalq tumhari gada tum pé karoron daroûd

Traduit par Mariam Goodur

Click here to change this text