0000000000000000000000000000 Jummah 22 février, 2019 - Jummah Masjid
October 31, 2019

Jummah 22 février, 2019

Jummah 22 février, 2019

Le sermon du vendredi 22 février, 2019, prononcé á la Jummah Musdjid par Qari Faqi Ali Noorani, Imâm de la Jummah Musdjid

 

 Le statut des Ulémas

La contribution des Ulémas pour le progrès de l’humanité est énorme, car c’est par leur directive que de tel progrès se réalise. Mention est faite dans le Saint Qur’an et les Ahâdîç sur la dignité des Ulémas. Les Versets Coranique nous éclairent sur le grand respect et statut Accordé aux Ulémas. Donc, de par ce statut, on devra pouvoir mesurer nos paroles, en se référant aux Ulémas, á fin de ne pas agir d’une façon non respectable á leur égard.

Dans le Saint Qur’an, le Créateur a Dit qu’il y a une différence entre un vrai Aalim, doté d’une grande connaissance divine et un autre qui n’a pas été Accordé cette connaissance divine. Ils ne pourront être sur la même longueur d’onde. Un vrai Aalim et un Aalim non justifié, les deux sont totalement différents.

On peut être considéré grand et honorable, mais cette grandeur et honneur ne pourront être équivalents au statut des vrais Ulémas. Une telle comparaison n’est par ordonnée, car dans le Saint Qur’an, le Créateur a Dit que la dignité des Aalim est différente de celle des non Aalim.

La dignité des Aalim ne se vend pas sur le marché, on ne devient pas Aalim par moyen d’argent. Le vrai Aalim c’est celui qui est constamment sous les yeux du Créateur et de Son Rasoûl (SAW). Celui qui ne possède pas l’étoffe d’un Aalim est responsable pour la dégradation de notre société. Il créait de la confusion dans l’esprit de la jeune génération, qui ne cesse de demander sur qui on pourra avoir confiance. Bien souvent une telle confusion est la cause de leur égarement. Les jeunes perdent tout espoir en ne pouvant identifier qui est le vrai Aalim.

Le Statut du vrai Aalim a été Rehaussé par le Créateur de par le cadeau octroyé á lui, cette même Récompense n’est pas Donné á un non-aalim. Selon une Riwâyat, il a été dit que le vrai Aalim a eu le Taufîq d’une grande connaissance et d’autre part, le Créateur lui a fait éligible pour être l’érudit de l’Islaam. Il a eu le Taufîq d’avoir la frayeur du Créateur et l’amour du Saint Prophète (SAW).

Dans la société, quand il s’agit du progrès, cela a toujours été la contribution des Aalim, par contre, quand il a eu la fusion et la dégradation, c’est toujours les Aalim sans fondement qui en sont responsables. La question se pose, pourquoi le progrès vient des Aalim et d’autre part la

dégradation revient également d’eux. La réponse se trouve sur la catégorisation des Aalim, il y a cette catégorie des Aalim dont leur statut est rehaussé de jour en jour, de sorte qu’ils deviennent très proches du Créateur. Ils ne voient que le Créateur et Son Rasoûl (SAW). Il y a donc deux catégories d’Aalim :

– Uléma-é-Haq

– Uléma-é-Soo’

 

Aalim-é-Soo’ détruit la société. En ce qui concerne Aalim-é-Haq, le Créateur a Fait mention dans le Saint Qu’ran, qu’il continue á propager le Message d’Allah Paak et de Son Rasoûl (SAW), de sorte qu’il ne ressent aucune frayeur, á l’exception du Tout Puissant. Il oeuvre que pour le Plaisir du Créateur et dédier sa vie pour Lui et Son Rasoûl (SAW). De par la vue spirituelle, il ne voit qu’Allah Paak et le Saint Prophète (SAW).

D’autre part, l’Aalim-é-Soo’ pense qu’après avoir lu quelques livres, il est devenu érudit de l’Islaam. C’est la catégorie qui ne possède pas les qualités du Aalim-é-Haq. On devra faire bien attention et faire la différence entre les deux catégories. Dans le qab’r, on sera seul, il n’y aura que le lien Mustafawi. Nous devrons attraper le daaman du vrai Aalim, c’est fait par le Ishq-é-Rasoûl (SAW).

Le critère d’un Aalim n’est pas par la lecture des milliers des livres et un bon nombre des Ahâdîç. Les qualités du vrai Aalim sont inestimables. Ce n’est que le vrai Aalim qui aide á nous faire voir le visage, ‘Wadduha Mubarak’ du Saint Prophète (SAW) dans le qab’r.

Dans le Saint Qur’an, le Créateur a mis les croyants en garde, qu’il y a ceux qui usurpent les biens des autres pour les dépenser dans la mauvaise direction, parfois au nom des Madrassas ou de la société progressive. Ils portent l’habit de l’Imâm, tasbeeh dans la main, pour détourner les gens de la bonne direction. Ils le font que pour le gain matériel, en adoptant des stratégies erronées. On devrait se méfier de ces personnes qui ont volte face.

Les Ulémas-é-Haq en étudiant, visualisent toujours le Saint Prophète (SAW) devant eux. Ils ressentent la sensation que le Saint Prophète (SAW) leur demande ‘0 lecteurs des Tafsir et Ahâdîç, quelle est votre pensée á mon égard’, c’est une des raisons pour laquelle, ils portent entière considération sur le Saint Prophète (SAW).

Sur cela, Qari Faqi Ali, informa qu’il n’a pas eu la possibilité d’aller en profondeur sur l’étude d’ A’la Hazrat. Ce dernier maîtrisait la langue Ourdoue si difficile, qu’il faut consulter le dictionnaire tout le temps pour le comprendre. Sur le conseil du Mufti Sahab, Il a pu étudier quelques versets d’A’la Hazrat. De ces versets, Qari Faqui Ali est sûr et certain qu’en les écrivant, A’la Hazrat visualisait le Saint Prophète (SAW) devant lui.

Les Uléma-é-Soo’ sont ceux qui font le Tafsir, pour se faire remarquer par les gens qu’ils ont lu beaucoup de livres. De telles références n’apportent pas du respect, si c’est ainsi, référence aurait pu faire satan un grand Aalim. Référence n’est pas le critère d’un grand Aalim. Jazbat-é-Ishq, et la frayeur du Créateur et de Son Rasoûl (SAW) sont les vrais critères.

Allâh Paak nous Accorde le Taufîq d’ouvrir les yeux et le coeur pour pouvoir distinguer les Uléma-é-Haq, qui ont toujours mis en exergue la dignité du Saint Prophète (SAW) á travers leurs écrits et taqreer, et non pas aux Uléma-é-Soo’ qui ne manifestent pas l’amour intense et le respect pour le Saint Prophète (SAW). Le Créateur a Dit que le temps futur du Saint Prophète (SAW) sera meilleur que le passé.

Traduit par Mariam Goodur

Click here to change this text