Khutba Du Vendredi 2 Septembre 2016

Khutba Du Vendredi 2 Septembre 2016 Par Hazrat Maulana Syed Mohammad Ashraf Kalim Ashrafi (Jilani)

Le Maulana Sahab informa que par la Grâce d’Allâh Paak, il se rend á Maurice chaque année pendant une durée de 40 ans, et se sent toujours heureux sur cette belle île, avec une population charmante et hospitalière. Cette année ci, il y est présent durant la période, au moment que nombreuses personnes se préparent pour l’accomplissement du Hâdj, parmi Allamah Mufti Muhammad Ishaq Qadri Razvi, Khatib de la Jummah Musdjid. Il transmet Hâdj Mubarak á tous les futurs hajees et souhaite d’être au service du Deen (de la religion) jusqu’á la fin de sa vie.

Read More

Khutba Vendredi 26 Aout 2016

Présence au Darbar-E-Mustafa (SAW) et sa récompense

Nous sommes au mois de Ziarat-é-Hâdj et Ziarat au Darbar-é-Mustafa (SAW), nombreux sont ceux qui sont prêts pour y être présents.  Les ulémas ont écrit que le Ziarat au Rowza-é-Mustafa (SAW) est un moyen de se rapprocher au Créateur, qui se réfère au terme ‘haseen tareen mustahabat’.  Dans ce même contexte, deux aspects doivent être considérés : (i) recommandation et (ii) la beauté de cette action recommandée.  C’est une action hautement recommandée qui comprend la beauté du Sunnat, Farz et Waajib.

Selon Hâdîç, le Saint Prophète (SAW) a dit que celui qui a fait Ziarat par amour pour lui, il sera proche de lui le Jour du Qayâmat. Il sera son voisin, un fait, qui nous éclaire sur la présence auprès de son Rowza et sa récompense. L’objectif est de voir le Saint Prophète (SAW) (Nabi ko dekhna) et de faire Ziarat auprès de son Mazaar Mubarak.  Ce Ziarat incombe deux autres aspects : (i) physique et (ii) spirituel.  Il y a ceux qui sont présents au Darbar-é-Mustafa (SAW) et que leurs yeux ne voient que le Mazaar, tandis que pour d’autres, leurs yeux ne se limitent au Mazaar, mais atteignent le Saahibé Mazaar.  A’la Hazrat était présent auprès du Darbar-é-Mustafa (SAW) et ses yeux ne se limitaient pas au Darbar-é-Mustafa (SAW), C’étaient des yeux spirituels qui atteignaient le Saahibé Mazaar, c’est á dire, le Saint Prophète (SAW).

En se présentant devant le Bargah-é-Mustafa (SAW), on doit être très humble, ce faisant le rideau se lève et on verra le Saint Prophète (SAW) par moyen des yeux spirituels :

« Outhado parda, dekhado chehra »

C’est ainsi qu’on se rapproche du Saint Prophète (SAW).  Ceux qui ne comprennent pas cette philosophie, n’auront pas la possibilité de voir le Saint Prophète (SAW) par cet aspect spirituel.  L’intention est primordial en faisant le Ziarat, que ce soit au Bargah-é-Rasoûl (SAW) ou les autres endroits sacrés tels que Masjid Nabawi, Masjid Quba, Jannatul Baqui, parmi tant d’autres.  Par exemple, en accomplissant les Salât Nafil, que ce soit pour remercier le Créateur ou pour implorer Son pardon, l’objectif est de plaire le Tout Puissant.  On n’y va pas avec l’intention de faire le commerce ou pour ‘show off’.  De nos jours, aussi, les Ashiq-é-Rasoûl (SAW) font le Ziarat par amour intense á l’égard du Saint Prophète (SAW).  Ce sont ces personnes qui seront près du dernier Messager (SAW), le Jour du Qayamât.

Le Saint Prophète (SAW) a dit que ceux qui font le Ziarat auprès de son darbar pour le Plaisir d’Allah Paak et par amour pour lui, seront sous sa protection.  Protégé par le Saint Prophète (SAW), c’est d’être protégé également    par le Créateur.  Cette catégorie de personnes est protégée ici-bas et en haut.

Le Saint Prophète (SAW) a mis l’emphase sur la proximité entre lui et les Ashiq-é-Rasoûl le Jour du Qayâmat et ne s’est pas référé á la purification de leurs pêchés.  Au Madina Munawwarah, un néki équivaut 50 mille récompanse.  En ce qui concerne l’ummah ‘deedar-é-yaar  Qayâmat ké din hoga, wada-é-Deedar hoga’ – les yeux spirituels ont vu le Saint Prophète (SAW) et le Jour du Qayâmat, ces yeux seront récompensés par la proximité des croyants et lui.  Pour cette récompense, les Ashiq-é-Rasoûl (SAW) sont prêts á donner leur vie et tout autre chose.  Pour celui qui reçoit sookoon (la paix spirituelle) ou difficulté par les autres á Madina Munnawarah, le Saint Prophète (SAW) a donné sa parole qu’il sera son intercesseur le Jour du Qayâmat.  (i) Madiné mein rehna (ii) Sab’r karna takleefon sé.  Le Saint Prophète (SAW) sera l’intercesseur des croyants et particulièrement de ceux qui sont présents á son Darbar.  « Mil gaya Mustafa (SAW) aur kia chaayié »  On n’a pas besoin d’autres souhaits que l’amour du Saint Prophète (SAW) et de celui du Créateur.

Le saint Prophète (SAW) a dit que celui qui meurt á Madina Munnawarah, le Jour du Qayâmat, il sera levé en compagnie des amoureux de la paix.  Le hâdîç nous a éclairés sur ces trois aspects :

  • Ziarat du Saint Prophète (SAW)
  • Vivre á Madina Munnawarah
  • Mourir á cet endroit sacré

Les croyants souhaitent d’être auprès du Saint Prophète (SAW) pour l’éternité, c’est ainsi que toutes leurs peines se dissipent.  Hazrat Bilal (as)  disait que lorsqu’il se sentait triste, cette tristesse disparaissait en voyant le Saint Prophète (SAW).  C’est pour cette raison que les souhaits de Ashiq-é-Rasoûl (SAW) se traduisent ainsi : « Mera jeena aur marna Madiné mein hai ».

Sayyiduna Maulana Aleem Siddiqui (ra) prêchait Deen-é-Islam á travers le monde.  Il  était á Madina Munnawarah á plusieurs reprises et ses yeux ne se limitaient pas au Mazaar du Saint Prophète (SAW), il voyait par moyen de ses yeux spirituels le Sahabé Mazaar.  Il a encouru ces trois aspects   (i) Ziarat du Saint Prophète (SAW) (ii) peine et patience et (ii) rendre l’âme á Madina Munnawarah.

Le monde est rempli des coins de beauté mais rien n’est comparable á la beauté où se repose le Saint Prophète (SAW).  C’est pour cette raison que A’la Hazrat a dit :

Tu zinda hai wallah tu zinda hai wallah

Méré chasmé aalam sé chup jané walé

Read More

Khutba Du Vendredi 19 Aout 2016

Le sermon du vendredi 19 août 2016, prononcé á la Jummah Musdjid par Maulana Kaleem Ashraf Ashrafi Jilani

Les rites du Hâdj

Le Maulana Sahab informa que par la Grâce d’Allâh Paak, il se rend á Maurice chaque année pendant une durée de 40 ans, et se sent toujours heureux sur cette belle île, avec une population charmante et hospitalière.  Cette année ci, il y est présent durant la période, au moment que nombreuses personnes se préparent pour l’accomplissement du Hâdj, parmi Allamah Mufti Muhammad Ishaq Qadri Razvi, Khatib de la Jummah Musdjid. Il transmet Hâdj Mubarak á tous les futurs hajees et souhaite d’être au service du Deen (de la religion) jusqu’á la fin de sa vie.

Tous ceux qui ont le moyen doivent accomplir le cinquième pilier de l’Islam, une fois dans la vie. On accomplit le Hâdj pour le Plaisir d’Allâh Paak, en suivant tous ses principes, tels que Tawâf-é- Khana-è-Kaba, Sa’i, Safa/Marwah,  que nous faisons avec amour et piété.  C’est sur cette terre que le Saint Prophète (SAW) a passé une bonne partie de sa vie.  Nous accomplissons tous les rites du Hâdj, pour éveiller la puissance spirituelle (Rouhaniyat ké liyé).  Nous sommes présents au Maqaam-é-Ibrahim pour les prières du Créateur.  Nous buvons l’eau de Zam Zam pour rafraîchir le corps et l’âme.

Le rite de Safa/Marwah nous fait revivre l’épisode de Bibi Hajra (ra) qui se mettait á courir d’une montagne á l’autre pour chercher de l’eau pour son bébé, Hazrat Ismaël (as). Ce faisant, nous respectons les Sunnat et Faraiz du Hâdj.

Nous allons ensuite á Mina, Arafat et Muzdalifah pour accomplir d’autres rites.  A Arafat, c’est le moment propice pour implorer le pardon á Allah Paak.  On demande pardon en pleurant qui symbolise la foi et la piété et nous le faisons par amour pour le Créateur et Son Rasoûl (SAW).  Nous essayons d’atteindre le Maghrifat et le Tout Puissant est Présent pour nous l’Accorder.

L’unité et la solidarité sont présentes sur cette terre sacrée.  L’ummah de tous les recoins du globe s’y réunissent avec le même vêtement, qu’ils soient noirs, blancs, chefs d’Etat ou simples citoyens.  Il n’y a pas distinction de classe ou de couleur, tous sont égaux devant Allah Paak, riches ou pauvres.  Les musulmans provenant de l’Amérique, l’Angleterre, la France, la Chine, l’Inde, le Pakistan et de l’île Maurice portent les mêmes vêtements. Tous retirent les vêtements des pêchés pour se vêtir en tenue de piété, les même types qu’avait porté le Saint Prophète (SAW).

Au Haram Shareef, nos pêchés sont pardonnés, et un néki équivaut á cent milles de nékis. « Kia Rehmat, kia Barkat, kia Faiz hai »  Quelles Grâces ?  Les Grâces sous toutes ses formes.  Tous les rites ont leur raison d’être, que ce soit la lapidation des satans, á l’endroit où ils ont essayé de tenter Hazrat Ibrahim (as) et Hazrat Ismaël, pour qu’ils ne suivent pas l’Ordre du Tout Puissant.  Puis les pèlerins s’adhèrent á d’autres rites á Mina et Muzdallifah.  A Arafat, les deux Salât de Zuh’r et Ass’r se font ensembles et á Muzdalifah, Maghrib et Esha sont combinés.  Nous nous rendons á de tels endroits, portant ‘Jannat ké libaas’ (le vêtement du paradis).

En portant l’Ehram, bien des choses ne sont plus permissibles. Dès que nous portons l’Ehram, nous nous transformons pour atteindre la piété absolue. Il n’y a plus de place pour l’immodestie, la colère ou la relation sexuelle.  La patience est primordiale en état d’Ehram, c’est toute une transformation du cœur, de l’esprit et de l’âme.

Hadjr-é-Aswad est la pierre du paradis. Si c’est possible, il est recommandé de l’embrasser, ce faisant, on obtient la Grâce de ‘Jannati Bashar’, c’est á dire, du Saint Prophète(SAW).

On obtient Shifa (guérison) et d’autres Grâces en buvant l’eau Zam Zam. En prenant d’autres boissons, normalement nous le faisons en s’asseyant, mais en consommant l’eau Zam Zam, nous nous tenons debout, qui est un Sunnat du Saint Prophète (SAW).  Si, en buvant l’eau de Zam Zam, nous nous mettons debout par respect, imaginons les Grâces qui sont Accordées á nous pour se tenir debout pour le Salaam sur le dernier Messager (SAW).

Après avoir complété tous les rites du Hadj selon les principes Islamique, avec sincérité et piété, le Créateur Efface tous nos pêchés et nous Purifie de sorte qu’Il nous Transforme comme un bébé, naissant hormis des pêchés. Allâh Paak Envoie Ses Grâces sur tous les croyants et Accorde á tous le Tawfîq d’accomplir le Hâdj – Aameen.

 

Read More

Khutba Vendredi 12 Aout 2016

Le sermon du vendredi 12 août, 2016, prononcé á la Jummah Musjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaq Qadri Razvi

 Les conditions du Hâdj

 Tawâf-é-Wada et Tawâf-é-Sadar sont obligatoires sur qui?

Tawâf-é-Wada et Tawâf-é-Sadar ne sont pas obligatoires sur ceux qui accomplissent Umrah ou pour les résidents de la Mecque.  Les personnes qui résident auprès ‘Miqaat’ ne sont pas obligées de les accomplir.  Ce n’est pas obligatoire pour les dames durant la menstruation ou ‘nifaas’ (saignement après l’accouchement).

Quelle est la condition de Mas’a ?

Puisque sa’i ne se fait pas dans le Musjid, les dames peuvent l’accomplir.  Le woozoo et Taharat sont recommandés, s’il arrive que le woozoo est interrompu, on peut le faire de nouveau, mais ce n’est pas obligatoire.  A l’intérieur du Musjid, woozoo est obligatoire, mais en dehors du Musjid-é-Haram, woozoo est recommandé, mais pas obligatoire.  Les dames durant la menstruation et ‘nifaas’, ne peuvent entrer au Musdjid (selon Abu Dawood).  En de telle circonstance, les dames ne peuvent jeûner, ni accomplir la Salât.  Elles ne peuvent également accomplir le Tawâf.

Est-ce qu’il y a un temps fixe pour l’accomplissement de Sa’i ?

Il n’y a pas un temps fixe pour un tel rituel, on peut le faire á n’importe quel moment.  Si on l’accomplit après Hadj, on n’a pas á payer dam ou sadqua, on peut le faire sans Ehraam.  Avant le Hâdj, on porte l’Ehraam, mais après, on peut le faire sans Ehraam.

Quels sont les aspects qui sont considérés comme Sunnat ?

  • Aller á Mina le 8ème Zil Hâdj et y passer la nuit
  • 9ème Zil Hâdj á Mina
  • Passer La nuit de 11ème et 12ème á Mina c’est sunnat

C’est Makrooh á ne pas respecter ces procédures, mais si on ne les respecte pas, il n’y a pas de dam á payer.

Quand est-ce qu’on doit procéder au rite de la lapidation ?

On le fait le 10, 11 et 12 Zil Hâdj, après Zawaal, il n’est pas acceptable de le faire avant Zawaal.  Il est permis de le faire après le coucher du soleil.  Pour les dames et les personnes faibles, elles peuvent le faire á d’autres moments durant la nuit. La lapidation est considérée comme étant ‘makrooh’ pour ceux qui le font sans raison valable durant la nuit, mais ceux qui sont malades et faibles peuvent le faire.

Au cas une personne ne procède pas au rite de la lapidation, est-ce qu’elle doit payer dam ou sadqua ? 

Celui qui ne l’a pas fait un jour ou deux jours ou trois jours ou Jabale Aqaba, doit payer le dam.

A quelle heure Wuquf-é-Arafat commence ?

Wuquf-é-Arafat commence au 9ème Zil Hâdj, après Zawaal, au coucher de soleil on y sort.

Quelle est la condition de la Salât ?

La condition est que les Salât de Zuh’r et Ass’r doivent être accomplies ensembles á l’heure de la Salât Zuh’r. Les conditions pour accomplir le salat de zohr et assar emsemble a l’heur de Zurh sont (i) 9eme Zil Hajj (ii) Etre present a Arafat (iii) Etres en etat d’Ehram (iv) Imam Amir Ul Mumineen ou son remplaçant. Mais pour les personnes qui les font seules ou avec leur groupe, elles ne devront pas les combiner. Elles peuvent accomplir la salât Zuh’r et celle de Ass’r á l’heure spécifique.

Est-ce que le hajee peut observer le jeûne le Jour de Arafat ?

Si le hajee est en bonne santé, il peut jeûner en ce grand Jour Sacré.

Est-ce qu’on est obligé d’accomplir les Salât Maghrib et Esha á Muzdalifah á l’heure du Namaz Esha ?

Oui, c’est obligatoire de les accomplir á Muzdalifah.  Le Saint Prophète (SAW) a accompli la Salât Maghrib et Esha, les deux ensembles á Muzdalifah.

Pour les hajees voyageurs (musafir), est-ce qu’ils doivent respecter la condition du ‘Qasr’ ?

Oui, les Hajee qui restent moins de quinze jours à un endroit , doivent réduire les quatres Farz à deux Farz.

Quelle est la condition du Qurbani pour le hajee ?

Ce n’est pas Wajib ( obligatoire) pour les musafir, Pour les hajee qui font le qurbani ce rite de remercier le Tous Puissant pour avoir accomplir le Hajj. En vérité, c’est ‘Dam-E-Tamattu’ et ‘Dam-E-Qiraan’ qui son Shukrana

Read More

Khutba Vendredi 5 Aout 2016

Le sermon du vendredi 5 août, 2016, prononcé á la Jummah Musjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaq Qadri Razvi

Tawâf et ses conditions

En ce premier vendredi de ‘Zil Quada’, le thème choisi est, les conditions de Tawâf, en termes, questions et réponses :

Est-ce que l’intention est nécessaire pour le Tawâf ?

Oui, l’intention est nécessaire, on peut le faire par moyen du cœur ou par les paroles. On peut le faire en langue arabe ou en n’importe quelle langue.

En langue arabe, on utilise ces mots :

« Allahumma inni ureedu tawaafa baitikalharaamé fayassirhu li wa taqabbalhu minni sab-ata ashwaatin billahi taala azza wa jalla »

(0 Allah, j’accomplis Tawaf Umrah ou Hadj pour votre Plaisir.  Faites qu’il soit facile pour moi et veuillez l’accepter)

Est-ce que c’est Sunnat ou une recommandation pour lever les deux mains en direction de Hadjr-é-Aswad ?

Le Saint Prophète (SAW) a dit de lever les mains pour le Takbir Tehrimah du Salât, Du’a Qunoot, Hajr-é-Aswad, Safa/Marwah, au Arafat et Muzdallifa, qui sont considérés comme Sunnat.

Quelle est la signification de Istilaam ?

Istilaam, c’est embrasser ou toucher Hadjr-é-Aswad par les mains, si c’est possible, car on doit faire attention á ne pas heurter les autres, en leur donnant de la peine.  En embrassant Hadjr-é-Aswad, c’est comme-ci on a embrassé les mains du Saint Prophète (SAW).

Est-ce que l’accomplissement de deux Raka’at après Tawâf est Wajib et doit-on payer ‘dum’ si on a oublié de les accomplir ?

Les deux Raka’at après Tawâf est Wajib, mais s’il arrive qu’une personne ne les a pas fait par oubli, il n’y a pas de ‘dum’.  Mais il faut les accomplir pour l’Umrah et Hâdj.

Malgré que c’est Wajib, Quels sont les moments qu’on ne peut les accomplir ?

Bien sûr, á l’heure du Zawal, on ne peut les accomplir, on les fait après.  Par exemple, on ne peut les accomplir après Ass’r, car á cette heure, on ne peut accomplir aucune Salât, Nafil ou Wajib.  On peut les accomplir après Maghrib, mais, aussitôt que la Salât n’est pas terminée, on ne pourra accomplir les deux Raka’at Wajib.  De la même façon, on ne peut le faire durant le Khutba ou pendant que l’Imâm accomplit la Salât Farz. Après Ass’r, on peut accomplir Tawâf, et immédiatement, les deux Raka’at Wajib puissent être accomplis.

Et le Tawâf-é-Ziarah ?

Tawâf-é-Ziarah est Farz (obligatoire), si on ne le fait pas, le Hâdj n’est pas complet.  On le fait durant le dixième, onzième et douzième Zil Hâdj.  Si une personne n’a pu le faire durant ces trois jours, pour des raisons valables, telles que maladie ou accident, et que  pour  les dames, si elles n’ont pu l’accomplir en raison de la menstruation, ce n’est pas un pêché et le dum ne s’impose pas.  Il n’y a pas un temps fixé en de telles conditions, ils pourront l’accomplir après.  Mais il est á souligner qu’aussi longtemps qu’on ne l’accomplisse pas, l’épouse est considéré haraam (impure) pour l’époux et vice versa.

Y a-t-il d’autre condition pour le Tawâf-é-Ziarah ?

Chaque Tawâf comprend sept tours, en ce qui concerne le Tawâf-é-Ziarah, il y a également sept tours, mais 4 Faraz et 3 Wajib.  Au cas on n’a pu faire les 3 Wajib, le Tawâf est complet.  Au douzième Zil Hâdj, á l’heure du coucher du soleil, le Tawâf se termine.  Si toutefois, une personne a accompli les 4 Faraz du Tawâf et que le soleil s’est couché, sans qu’elle ait pu accomplir les 3 wajib, le Tawâf est considéré complet.  Il n’y a pas ‘dum’ á payer.

Read More

Khutba Vendredi 29 Juillet 2016

Le sermon du vendredi 29 juillet, 2016, prononcé á la Jummah Musjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaq Qadri Razvi

Une des actions, hautement considérée par le Créateur est de mettre fin á la distance qui existe entre deux personnes pour ré-établir la bonne relation. Il y a plusieurs types de prières : Farz (obligatoire) ou Nafil (optionnel). En ce qui concerne les prières obligatoires, on doit les accomplir, que ce soit : la Salât, le jeûne du Mahé Ramzaan, Zakât ou Hâdj pour celui qui a les moyens. Malgré que les prières nawafil ne sont pas obligatoires, mais ceux qui les pratiquent obtiennent beaucoup de Grâces, que ce soit Roza, Salât ou Sadqua Nawafil. Mais, il a été rapporté que ceux qui unissent des êtres, qui se sont faits ennemis et qui ont pris leur distance, obtiennent plus de Grâces que l’accomplissement des prières Nawafil.

En revanche, ceux qui sont responsables á créer la distance entre deux frères biologique ou deux autres personnes, croyants ou non croyants, sont hautement condamnés par le Créateur, et n’obtiennent pas de Grâce, malgré qu’ils accomplissent la salât, observent le jeûne, dépensent dans le Chemin d’Allâh Paak. Leurs prières ne sont pas appréciées et ils perdent ce qu’on appelle ‘Lazzat-é-Ibadat’, (le charme de la prière). D’autre part, leurs pêchés s’accentuent, car ils sont responsables á briser la paix d’autrui. Ils passent leur temps á apporter des accusations fausses, des critiques négatifs pour que deux personnes ne sont plus en bons termes. Ils agissent comme des sadiques et prennent plaisir quand des êtres se font ennemis.

Selon plusieurs Ahâdîç, il faut préserver l’unité, la paix, la solidarité et la fraternité dans la société. Chaque personne a un droit de mener une vie saine et facile et on est appelé á soutenir la bonne entente et non pas la briser.

Le hâdîç, rapporté par Abu Darda (ra) nous enseigne qu’en une occasion le Saint Prophète (SAW) avait demandé aux Sahaba s’ils désiraient connaître le néki (la Grâce) qui est plus considérée que la salât, le jeûne, l’aumône. Par la réponse affirmative des Sahaba, le Saint Prophète (SAW) les informait que c’est l’action de mettre fin á la rupture et á la distance qui existe entre deux personnes. Les Sufi et les Muballigh le faisaient continuellement, pour en citer, Allamah Shah Ahmad Noorani Siddiqui (ra). Il avait toujours les bonnes paroles á la bouche, il donnait les bons conseils aux autres et unissait tous ceux qui n’étaient pas en bons termes. Il agissait toujours comme unificateur, et était, en effet un apôtre de la paix et d’amour. Il citait les vers du poète Perse, Zahoori qui disait que son cœur était rempli de ‘Ishq-è-Khuda’ et ‘Ishq-è-Rasoûl (SAW)’ (l’Amour divin et l’amour du Saint Prophète (SAW), et qu’il n’y avait pas de place pour la haine, la jalousie, la rancune ou d’autres effets négatifs.

De nous jours nombreux sont ceux qui accomplissent les prières mais qui sèment le désordre et la discorde dans la société. A quoi bon de telles prières ? Ce faisant, c’est comme ci, ils coupent le tronc de l’arbre. En semant le désordre, ils coupent le moyen pour obtenir les Grâces divine.

Il a été rapporté que le Saint Prophète (SAW) a dit que le Jour du Jugement, ceux qui seront proches du Créateur et de lui, sont ceux qui ont agi comme unificateurs pour l’établissement de la bonne relation entre deux êtres humains, croyants ou non croyants. Ce que le Maulana Ahmad Noorani Siddiqui (ra) a toujours pratiqué, il est recommandé de lire le récit de sa vie, pour connaître son statut.

Selon l’expérience acquise, Mufti Saab nous révèle que des fois, il a essayé d’unir deux personnes, qui ont promis d’oublier toute rancune, mais ils ne l’avaient pas fait du cœur. Tout de même, ajouta-t-il, si une fois, cela n’a pas marché, il ne faut jamais perdre l’espoir, car cela pourrait marcher á d’autres reprises. Si on le fait pour la première fois, on a le sawab d’un premier essai, et en le faisant pour la dixième fois, on a le sawab de dix essais.


[/text] Read More

Pray! Before It Is Late

Duis consequat eros nec tortor mollis luctus. Proin imperdiet nibh vitae lacus dignissim dictum. Etiam suscipit, sem et aliquam faucibus, justo risus aliquet ante, vitae ullamcorper sapien mauris a justo. Cras ac scelerisque lorem. Aliquam auctor pellentesque rutrum. Duis et interdum nisl. Nam in justo tempor, eleifend turpis at, ultricies libero. Nam vitae dui et nisl viverra eleifend vitae sit amet turpis. Nullam in vulputate libero. Nullam porta sagittis suscipit. Vestibulum gravida libero sed diam porttitor, nec porta dui suscipit.

Donec vulputate aliquam libero, auctor egestas velit sollicitudin sed. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Cras rhoncus est vel risus malesuada ullamcorper in ac ligula. Fusce vulputate est nec libero.

Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Vestibulum tortor quam, feugiat vitae, ultricies eget, tempor sit amet, ante. Donec eu libero sit amet quam egestas semper. Aenean ultricies mi vitae est. Mauris placerat eleifend leo. Quisque sit amet est et sapien ullamcorper pharetra.

Integer a dolor id augue bibendum congue vel nec massa. Fusce finibus est vel sodales tempor. Sed eget pharetra turpis, eget sollicitudin ante. Praesent volutpat convallis diam ac posuere. Ut ut aliquam odio. Pellentesque sit amet quam euismod, lobortis nisi id, elementum leo. Quisque in orci blandit, fringilla tortor at, mollis urna. Nulla ornare aliquam arcu non dignissim. Fusce pretium venenatis feugiat. Vestibulum blandit efficitur sagittis. Proin faucibus suscipit diam eu rutrum.

Read More

Islamic Teaching

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt uNullam eget eros eget nisi tempus tinccibus non velited ut eros euismod lacinia idunt faucibus.

Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem.

Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Vestibulum tortor quam, feugiat vitae, ultricies eget, tempor sit amet, ante. Donec eu libero sit amet quam egestas semper. Aenean ultricies mi vitae est. Mauris placerat eleifend leo. Quisque sit amet est et sapien ullamcorper pharetra.

Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur. At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti quos dolores et quas molestias excepturi sint occaecati cupiditate non provident.

Read More

Islamic History

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt uNullam eget eros eget nisi tempus tinccibus non velited ut eros euismod lacinia idunt faucibus.

Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem.

Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Vestibulum tortor quam, feugiat vitae, ultricies eget, tempor sit amet, ante. Donec eu libero sit amet quam egestas semper. Aenean ultricies mi vitae est. Mauris placerat eleifend leo. Quisque sit amet est et sapien ullamcorper pharetra.

Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur. At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti quos dolores et quas molestias excepturi sint occaecati cupiditate non provident.

Read More