0000000000000000000000000000 Al Hidâya (Ramadaan 1427/Oct. 2006) - Jummah Masjid

Al Hidâya (Ramadaan 1427/Oct. 2006)

Al Hidâya (Ramadaan 1427/Oct. 2006)

Bref résumé de la vie de Sayyiduna Hazrat Ali

Le nom du père de Hazrat Ali était Abd Manaaf et sa mère s’appelait Fatima bint Assad. Il était le cousin du Saint Prophète et son gendre aussi. La fille bien-aimée du Saint Prophète, Hazrat Bibi Fatima était dans son Nikaah. Il était le plus jeune frère de Hazrat Jaafar, Aqueel et Taalib. Selon plusieurs ulémas, Hazrat Ali a été la première personne à embrasser l’Islam. Il a fait le Hijrat à Madina Shareef. Il a participé dans toutes les batailles de l’Islam, notamment Badr, Uhud, Khandaq et Bait-e-Rizwaan. C’est seulement de le Ghazwa-e-Tabûk qu’il n’a pas participé parce que le Saint Prophète() l’avait laissé à Madina Munawwara pour protéger sa Famille. Après le Shahadat de Hazrat Usmaan Ghani, il
est devenu Khalifa des musulmans. Tous les Muhaajireen et les Ansaar ont fait le serment d’allégeance (Bai’at) dans ses mains. Il fit de Kufa sa capitale (Darul Khulafa). Il a été tué par Abdur Rahmân bin Muljim. Le 21 Ramadan, 40 Hijri, son Wisaal eut lieu.

Les détails de sa mort sont comme suit:
Trois hommes parmi les Khwariji dont Abdur Rahmaan bin Muljim, Barq bin Abdullah Tamimi et Amr bin Buker Tamimi, s’étaient réunis à Macca et ils ont juré d’assassiner trois personnes:

  1. Hazrat Ali().
  2. Hazrat Mu’awiya().
  3. Hazrat Amr bin Aas().

Abdur Rahmân bin Muljim a dit qu’il tuerait Hazrat Ali. Barq a dit qu’il tuerait Hazrat Mu’awiya et Amr bin Buker a dit qu’il aurait Amr bin Aas. Ces trois sont donc retournés à leurs besognes. Ibn Muljim s’est lié d’amitié avec Shubayb et l’a emmené avec lui. A l’heure du Namaz Fajr, quand Hazrat Ali allait au Masjid, ces deux-là se sont jetés sur lui et l’ont frappé au sabre. Les gens ont courru les rattraper. Shubayb réussit à s’échapper tandis que Ibn Muljim fut arrêté. Hazrat Ali est resté en vie, le vendredi, Samedi et Dimanche. Ensuite il eût son Wisaal. Hazrat Imam Hassan, Hazrat Imam Hussein et Hazrat Abdullah Ibn Jaafar lui ont donné le ghusl et l’ont enveloppé avec 3 tissus. Ensuite ils l’ont enseveli. [Usdul Ghaaba Vol 4 p 34]

En marge de Laylatul Qadr

Laylatul Qadr est meilleure que mille mois d’Ibadat. Même si nous devions vivre 1000 mois en prière, avec dévotion, sacrifices, sincérité, Laylatul Qadr serait encore meilleure pour nous. Il a été rapporté que Laylatul Qadr tombe une nuit impaire entre la 20ème et la dernière nuit du Ramadãn, c-à-d, 21ème, 23ème, 25ème, 27ème et 29ème nuits. En marge de la venue de cette nuit bénie, la Jummah Masjid organise Namaz Shabina Shareef à partir du Vendredi 13 Oct à 22.3 p.m avec la participation de plusieurs Hafiz. Il est aussi recommandé de lire le du’a suivant pendant la Nuit de Laylatul Qadr:

Allâhoumma innaka ‘afouwwoune touhibboul
‘afwa fa’fou ‘annî.

Les règlements concernant I’tikaaf

En arabe, I’tikaaf signifie s’arrêter. Et dans le Shariah, I’tikaaf est l’action de rester et jeûner dans ce lieu où le Namaz est accompli cinq fois par jour en Jama’at.
Il y a trois types de I’tikaaf.

  1. Waajib
  2. Sunnat.
  3. Mustahab
    (1). Waajib. C’est l’I’tikaaf qui est lié à une promesse. Par exemple, une personne qui a dit qu’il ferait l’I’tikaaf s’il réussit dans tel travail. Quand il a réussi, c’est mainteant Waajib pour lui de faire l’I’tikaaf.
    (2) Sunnat. Les dix derniers jours d’I’tikaaf pendant le Ramadan est Sunnat-e-Moakkeda. Ceci parce que le Saint Prophète( ) l’a toujours fait et l’a recommendé.
    (3) Mustahab. A n’importe quel moment une personne pénètre dans le Masjid et elle fait Niyyat pour I’tikaaf, c’est Mustahab. Les bénéfices de cet I’tikaaf c’est qu’en sus des Sawaab à obtenir pour le Namaz, Tilaawatul Qur’aan Nawaafil, et d’autres Ibadat, la personne obtient aussi des Sawaab pour I’tikaaf. Maslas sur l’I’tikaaf

Maslas sur l’I’tikaaf

  1. L’I’tikaaf est accompli dans le Masjid où le Namaz est accompli en Jama’at cinq fois par jour. Imam Tibrani a rapporté cette parole de Hazrat Huzayfa(), “L’I’tikaaf ne se fera nulle part excepté dans le Masjid où le Namaz est accompli avec
    Jama’at.”
  2. Les femmes font l’I’tikaaf dans leur maison à l’endroit où elles ont l’habitude de faire leur Namaz. Il est rapporté par Imam Bukhari() qu’après le Wisaal de Huzoor Nabi-e-Kareem(), ses épouses avaient l’habitude de faire I’tikaaf dans leurs chambres respectives.
  3. Le Muttakif n’est pas autorisé à quitter le Masjid dans n’importe quelle circonstance sauf pour faire ses besoins Hazrat Bibi Aïsha() a rapporté que le Saint Prophète(), pendant son I’tikaaf, ne sortai jamais en dehors du Masjid sauf pour les besoins naturels.
  4. Si le Muttakif, sans excuse valable, quitte le Masjid même pour un laps de temps relativement court, son I’tikaaf est rompu.
  5. Le Muttakif peut boire, manger et dormir à l’endroit où il fait I’tikaaf parce que le Saint Prophète() avait l’habitude de le faire quand il faisait I’tikaaf.
  6. Le Muttakif ne doit pas prononcer des paroles inutiles. Sans nécessité urgente, les téléphones portables non plus ne doivent pas être utilisés. Le Muttakif doit se préoccuper à faire Ibadat.
  7. Il est Haraam pour le Muttakif d’avoir des relations sexuelles. Il ne lui est pas autorisé à toucher ou embrasser son épouse. S’il a eu des relations intimes, soit le jour ou la nuit, soit volontairement ou par oubli, l’I’tikaaf est rompu. [Hidaya Vol 1, p 229, 231]
    Le Muttakif est tenu à respecter le Masjid. Il ne faut pas faire des bavardages inutiles, ni rire à haute voix. Ne rien faire qui puisse déranger les gens qui sont en train de prier.

Respect pour le Saint Qur’aan

Quand le Saint Qur’aan est récité il est notre devoir d’écouter attentivement et de respecter cette lecture. On doit garder le silence et cesser de parler. Allah a dit dans le Saint Qur’aan:

“Quand le Coran est psalmodié, écoutez attentivement, faites silence. Peut-être vous serat- il fait miséricorde.”

Quand le Tilaawat est fait, ne pas écouter et continuer à bavarder est un grand péché. Lors du Namaz Taraweeh,
alors que l’Imam récite le Saint Qur’aan, il faut respecter le Saint Qur’aan et joindre le Jama’at avec le Takbir-e- Oola et ne pas participer dans les bavardages inutiles. Parler dans le Masjid est aussi un manque de respect pour le Masjid.