0000000000000000000000000000 Al Bayaan (RABI’ UL AWWAL 1441 HIJRI - 8 NOVEMBRE 2019) - Jummah Masjid

Al Bayaan (RABI’ UL AWWAL 1441 HIJRI – 8 NOVEMBRE 2019)

Al Bayaan (RABI’ UL AWWAL 1441 HIJRI – 8 NOVEMBRE 2019)

La clémence du Saint Prophète (S.A.W) envers ses ennemis

La patience (Al Hilm), la clémence et le pardon quand on a la capacité de punir font partie des qualités exceptionelles qu’Allah a accordé à son Bien-aimé Prophète (S.A.W). Quand ce verset fut révélé, “Adopte le pardon, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants.” [S7:V199]. Le Saint Prophète (S.A.W) rechercha son interprétation auprès d’Allah à travers Hazrat Jibraëel (A.S) et il lui fut expliqué qu’Allah lui donnait l’ordre de renouer avec ceux qui romptent les liens avec lui, de donner à ceux qui lui refusent et de pardonner à ceux qui sont injustes envers lui.

On raconte que lors de la bataille d’Uhud quand il a eu une dent cassée et son visage blessé, c’était insupportable pour ses Compagnons qui lui ont demandé de maudire les Kuffaar. Mais il répondit, “Je n’ai pas été envoyé pour maudire, mais je ne suis qu’un Avertisseur et une Miséricorde. O Allah, guide mon peuple, car ils ne savent pas!”

Face à des gens grosssiers, incultes et sans manières, lui répondait par un comportement exemplaire, une patience inouïe, une générosité sans bornes et une clémence sans pareille. Il pardonna à la femme juive qui l’avait empoisonné, il ne prit aucune sanction contre Labid qui avait utilisé la magie contre lui. Il n’a pas puni Abdullah Ibn Ubayy et d’autres hypocrites pour leurs méfaits et répondant à quelqu’un qui lui conseillait de les tuer pour leurs haute trahison, il répondit, “Qu’il ne soit pas dit que Muhammad tuait ses compagnons.”

Hazrat Bibi Aisha (R.A) rapporte qu’elle n’a jamais vu le Prophète (S.A.W) se venger pour une injustice commise envers lui aussi longtemps qu’il ne s’agissait pas d’un ordre à respecter venant d’Allah. Il n’a jamais frappé quelqu’un sauf dans le Jihaad et il n’a jamais levé la main sur une femme ou un esclave. Huit hommes de Banu’ Tan’im vinrent à l’aube pour l’assassiner mais ils furent arrêtés. Il les fit libérer et leur dit: “C’est Lui qui, dans la vallée de la Mecque, a écarté leur mains de vous, [S48:V24] Et il leur dit, allez vous êtes libres.

Le jour de la conquête de Macca, quand ses ennemis craignaient pour leur vies tant ils lui ont fait subir les pires exactions, ils les pardonna tous en disant: “Comme jadis, mon frère Yusuf avait dit: Pas de récrimination contre vous aujourd’hui! Qu’Allah vous pardonne. [S12:V92] Qui aurait pu pardonner à des ennemis aussi mortels sauf un vrai Prophète (S.A.W).

AL IKHLAAS (LA SINCÉRITÉ) ET SA SIGNIFICATION

Ce qui suit est un dialogue entre Junayd Baghdadi (R.A) et l’un de ses maîtres, Al Harith al Muhasibi (R.A) grand mystique et homme de Dieu.

J’ai dit: Qu’Allah te prenne en Miséricorde ! comment qualifie-ton la sincérité?

Il a dit: “C’est d’exclure les créatures lorsqu’on sert le Seigneur et de ne voir que la récompense d’Allah sans chercher l’amour d’un compliment ou fuïr la honte d’un dénigrement.”

J’ai dit: “Pourquoi appelle-t-on alikhlaas (la sincérité) une sincérité?
Il a dit:” Parce qu’elle débarasse l’oeuvre de toute déficience.”

J’ai dit: “Explique moi davantage”
Il a dit: “Parce que la sincérité purifie l’oeuvre de tous les défauts. Comme le disent les Arabes: untel est sincère dans so amour pour untel, c’est-à-dire que rien ne se mêle à cet amour. Il en va de même de l’oeuvre: rien ne s’y mêle, ni l’hypocrisie, ni l’amour de la notoriété, ni la fatuité, ni l’amour du compliment, ni la haine du dénigrement, parce que l’oeuvre est purifiée de toutes les souillures.”

J’ai dit:” La sincérité est-elle une obligation ou une vertu?

Il a dit: ”La sincérité envers Allah est obligatoire et nécessaire dans tous les actes parce que Allah a dit: ”On leur avait seulement ordonné d’adorer Dieu comme de vrais croyants qui Lui rendent un culte pur.” [Surah Bayyina:V5]
Il a aussi dit: “Celui qui espère la rencontre de son Seigneur doit accomplir de bonnes actions et n’associer personne dans l’adoration de son Seigneur.” [S Kahf:V110]

Ainsi, celui dont l’oeuvre est mêlée de fierté ou d’hypocrisie ou d’amour du compliment ou de haine d’un dénigremen blessant pour sa notoriété, n’est pas sincère dans son oeuvre parce que Allah n’accepte que ce qui est pur, conformément à la parole du Saint Prophète (S.A.W):

“Allah dira au Jour du Jugement: Pour celui qui accomplit une oeuvre où il a associé tout autre que Moi, je m’en décharge et elle est vouée à celui qui y a été associé”.

J’ai dit: ”D’où provient la sincérité?

Il a dit: Elle provient de l’aspiration ou de la crainte d’Allah avant de prendre la résolution d’accomplir un acte. Ainsi, lorsqu’une aspiration ou une crainte excite le serviteur à accomplir un acte, et qu’il repousse avec son coeur le mal qui l’empêche d’agir, et le déteste en accomplissant son oeuvre, il montrera de la sincérité dans son oeuvre envers Allah.

J’ai dit:”Donne moi un exemple.

Il a dit: “Lorsque les racines de l’arbre s’exposent à l’air, il se prive de l’irrigation, s branches perdent en vigueur, ses feuilles deviennent sèches, il ne donne plus de fruits-et il perd de son utilité et de sa valeur. En revanche, lorsque ses racines s’enfoncent dans le sol et deviennent invisibles aux regards, l’arbre assure bien son irrigation, sa sève circule parfaitement, ses racines se développent, ses feuilles verdoient, ses fruits deviennent mûrs pour son propriétaire qui les récolte et en tire beaucoup de profits. Il en va de même de la bonne action quand elle s’enracine dans le coeur et reste cachée aux créatures.

NAMAZ TAHIYYATUL MASJID

D’après Hadith Shareef, il est recommandé d’accomplir une prière de salutation au Masjid. Cette prière consiste en deux rakaat. Selon Hazrat Abû Qatãda (R.A) qui rapporte ces propos du Saint Prophète (S.A.W):

“Quand vous entrez dans le Masjid ne vous asseyez pas sans avoir prié deux rakaat”. [Bukhari & Muslim]

Remarque: Après l’Azãn du Namaz Fajr jusqu’au lever du soleil et après le Namaz Asr jusqu’au coucher du disc solaire, il est interdit de lire Tahiyyatul Masjid et Tahiyyatul Wuzu; mais vous pouvez faire d’autres
Ibaadat tels Tilãwat Qur’ãn, Dourood Shareef, Tasbih etc.

(1) Si on entre dans le Masjid à une heure qui est Makruh pour le Namaz Nafil, comme par exemple après le Namaz Fajr ou le Namaz Assr, alors en faisant le Zikr, on s’acquitte des devoirs envers le Masjid. [Raddul Muhtaar]

(2) Après avoir pénétré le Masjid, accomplir les Farz et Sunnat peut être considéré comme Tahiyyatul Masjid.

(3) Tahiyyatul Masjid se fait avant de s’asseoir. Mais si on s’est assis, on peut toujours faire Tahiyyatul Masjid même après.

(4) Il suffit de faire le Tahiyyatul Masjid une fois par jour. Ce n’est pas nécessaire de le faire à chaque fois qu’on entre dans le Masjid. [Raddul Muhtaar]
[Hadith Shareef de Hazrat Jaabir (R.A)]

LE RESPECT POUR LE MASJID

Q. On sait que le Masjid est un lieu consacré à l’Ibadat d’Allah et vu que nous y passons très peu de temps car nous y allons juste avant l’heure du Namaz et nous partons aussitôt terminé parce que nous devons aller travailler, comment donc faut-il passer ces moments dans le Masjid et que dire de ceux qui y parlent des choses mondaines, telles le football, la politique, le business etc?

R: D’après l’Islam, parler des choses mondaines dans le Masjid ronge nos bonnes actions comme le feu ronge le bois sec et rire aux éclats dans le Masjid apporte l’obscurité dans le Qabr et le coeur devient murda (mort). Il est recommandé de lire le Quran Shareef, le Durood Shareef et de faire Tawba et Istighfâr.

Une autre vilaine manière qui prend racine de nos jours c’est de voir les gens utiliser leurs téléphones portables dans le Masjid, souvent pendant que l’Imam fait sa causerie. Sachez que c’est un comportement des plus grossiers dans un lieu de culte. Le Masjid n’est pas un cybercafé. Ayez un peu de respect, s’il vous plaît !

Le Masjid est la maison d’Allah. C’est un lien propice à la méditation. Passez y votre temps dans le recueillement et dans le repentir. Pensez à la mort et à la vie dans l’Au-delà. Il faut non seulement démontrer du respect pour le Masjid mais aussi pour les autres serviteurs d’Allah venus pour prier. Donc pas de bavardages.

NAWAFIL POUR RABI UL AWWAL SHAREEF (1ÈRE NUIT)

La première nuit de Rabi’ ul Awwal, quand la lune a été visible, lisez après le Namaz Maghrib, deux rakaates Nafil comme suit : Dans chaque rakaate après Surah Fateha, lisez 3 fois Surah Ikhlaas. Après Salaam, lisez 100 fois Durood Shareef comme suit :

اَللّهُمَّ صَلّ عَلى سَيّدِنَا مَُمَّدٍ

وَّعَلى الِ سَيّدِنَا مَُمَّدٍ وَبَارِكْ

وَسَلّمْ بِرَحَْتِكَ يَا اَرْحَمَ الرَّحِِيُْ

Allâhoumma swalli ‘alaa
sayyidinaa Mouhammadinn wa
‘alaa aali sayyidinaa
Mouhammadinw wa baarik wa
sallim birahmatika
yaa arhamar raahimeen.

O Allah répands Tes Bénédictions sur
notre Chef Muhammad et sur la famille
de notre Chef Muhammad et envoie Ta
Paix et Bénédictions par Ta Miséricorde
O TOI LE PLUS MISÉCORDIEUX
PARMI LES MISÉRICORDIEUX.


NAWAFIL RABI UL AWWAL SHAREEF (1ER AU 12ÈME NUIT)

• Il est aussi recommandé d’accomplir du 1er au 12ème nuit de Rabi’ ul Awwal, 4 rakaates Namaz Nafil chaque soir après le Namaz Esha.
• Dans chaque rakaate, lisez Surah Fateha et 21 fois Surah ‘Ikhlaas’.
• Après le Salaam lisez Surah ‘Yaaseen’.
• Ensuite faites Isaalé Sawaab pour l’âme pure du Saint Prophète (S.A.W) ainsi que ses Sahabas, les Tabé’ine et les Tab e-Tabé’ine de même que tous les musulmans et musulmanes.

Ceci est le principe des Awliya Allah. Même si on ne peut pas accomplir cet Ibadat tous les 12 nuits, on peut le faire au moins le 1er, 2ème, 8ème, 10ème et 12ème nuits. Et si cela aussi n’est pas possible alors au moins la 12ème nuit.

Le mois de Rabi’ ul Awwal est un grand mois. C’est le mois du Milaad Shareef. C’est le mois qui a vu la naissance du Bie Aimé d’Allah, Hazrat Muhammad Mustapha (S.A.W). C’est le mois où il faut réciter le Durood Shareef en abondance. Il faut aussi respecter ce mois et éviter de faire des péchés.

Le Saint Quran est descendu pendant le mois du Ramadan et en vertu de la grandeur du Livre Sacré Allah a décrété le Ramadan comme un mois à jeûner. Et Pourtant le Saint Prophète (S.A.W) est venu au monde au mois de Rabi ul Awwal mais Allah n’a décrété aucun ibadat spécial pendat ce mois. Pourquoi cela? Eh bien, Allah n’a rien ordonné comme rituel spécial pour justement voir qui parmi ses Serviteurs honorera son Bein-aimé Prophète comme il se doit. Ainsi ceux qui d leur propre chef font le Yaum-Un-Nabi (S.A.W) ont certes abtenu l’agrément d’Allah en démontrant leur amour pour le Saint Prophète (S.A.W).

NAWAFIL CHAQUE NUIT DE RABI UL AWWAL SHAREEF

Chaque jour après le Namaz Esha, lisez 2 rakaates Nafil. Dans le premier rakaat, lisez après Alhamd Surah ‘Wad Douhaa’ et dans le deuxième rakaate Surah ‘Inshirah’ (Alam Nashrah). Si vous ne savez pas ces Surahs par coeur, alor vous pouvez les remplacer par 3 fois Surah ‘Ikhlaas’.