Khutba Du Vendredi 24 Aout 18

Le sermon du vendredi 24 août, 2018, prononcé á la Jummah Musdjid par Allama Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

 

Imân and Lazzat-é-Imân  (La Foi et Sa Saveur)

Le Saint Qur’an  est «  Hidayat ki Kitab » Le Livre de la Guidance.  Depuis Hazrat Adam (as) jusqu’á Hazrat Isa (as), tous les livres qui ont été Révélés sont inclus dans le Saint Qur’an.  Mention est faite des Tafasîr de tous ces livres dans le Livre Sacré.  Le Saint Qur’an est comparé á un Jardin de toutes les fleurs. On doit éprouver de la joie et de l’acceptation de ce livre de la guidance.

Le Saint Prophète (SAW) a dit que celui qui Accepte avec joie le Créateur, comme étant Seigneur de l’univers, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ; qui reconnait avec joie  la religion Islam et le Saint Prophète (SAW), comme le dernier Messager d’Allâh Paak, il reçoit le Plaisir du Rab et la saveur de la foi. Il est Accordé deux Faveurs (i) la Foi, et (ii) la Saveur de la Foi.

Il y a des personnes qui ont de la foi en apparence, mais qui sont hormis de la Saveur de la Foi.  Ils n’ont pas été Accordés le Plaisir du Créateur, en prenant leur destin dans leurs mains.  Ils restent dans l’illusion, car c’est le Tout Puissant qui Contrôle le destin de chaque être.  Le croyant doit pouvoir rehausser la Saveur de la Foi. C’est cette même foi qui nous fait oublier ce monde temporaire.

Dr Iqbal a dit :

Do aalam sé karti hai begaana dil ko

Ajab cheez hai lazzat-é-aashnaï

A’la Hazrat a dit :

Husn-é-Yusuf pé kati Misr mein angusht-é-zanan

Sar kataté hein téré naam pé mardan-é-Arab

De par la beauté de Hazrat Yusuf (as), les Egyptiennes ont coupé leurs doigts, tandis que les Arabes ont sacrifié leur vie au nom du Saint Prophète (SAW).

 

 

A’la Hazrat a aussi écrit :

Khuda ki raza chahté hein do aalam

Khuda chahta hai raza-é-Muhammad (SAW)

Que ce soit ce monde éphémère ou l’autre monde éternel, le Créateur Aime celui qui cherche son Plaisir.  Le Maitre de la Rétribution Aime beaucoup le Saint Prophète (SAW), on n’a qu’á lire le Soûrah ‘Waddoha’ et sa traduction pour en savoir davantage de cet Amour divin pour le dernier Messager (SAW).  A’la Hazrat a mis en exergue cette vérité par biais de ses écrits.

L’ Ummah de tous les Prophètes, depuis Hazrat Adam (as), jusqu’á le Saint Prophète (SAW), ont manifesté leur foi et la Saveur de cette foi.

Il est á souligner que la foi comprend ces quatre aspects ;

 

  1. plaire le Créateur
  2. Plaire le Saint Prophète (SAW)
  3. Accepter avec joie la religion Islam
  4. Accepter avec joie le Saint Qur’an comme le Livre de la guidance

Hazrat Ibrahim (as) a fait preuve de ces quatre qualités, de par sa foi, il a accepté toutes les épreuves avec joie.  La question se pose, comment faire face aux épreuves de ce monde ? C’est en cherchant le Plaisir du Créateur et celui du Saint Prophète (SAW). Ce n’est que quand l’Amour divin et l’amour Mustafawi, infiltrent au cœur, qu’on n’ait pas peur de n’importe quelle épreuve.  L’amour et le respect pour le Saint Prophète (SAW) éliminent tous les obstacles.

A’la Hazrat a écrit :

Tu Zinda hai Wallah tu zinda hai wallah

Méré chash-é-aalam sé chup jaané walé

Le Saint Prophète (SAW) reste en vie parce qu’il représente «  do Aalam ki jaan »  – Il est la vie de deux mondes.  Comme on ose dire qu’il n’y est plus, puis que les deux mondes existent toujours.  On doit cesser d’attribuer des faits comme étant ‘bidat’, on doit plutôt renforcer le lien avec le Saint Prophète (SAW).

Que des Prophètes ont subi des épreuves, tels que Hazrat Ibrahim (as), Hazrat Ismaël (as), et aussi  des grandes dames de l’Islam, telles que Bibi Hajra (ra), Bibi Sarah, entre autres, de par leur foi et sa saveur.  Pourquoi pas nous ?  Il y a toujours des moyens á résoudre les problèmes, en termes d’être présents au Musdjid ou en lisant le Saint Qur’an, ou en envoyant Daroûd-o-Salaam au Saint Prophète (SAW).

Hazrat Ibrahim (as) a pu résoudre ses problèmes de par la pensée du Saint Prophète (SAW).  Hazrat Ibrahim (as) est venu au monde, bien avant le dernier Messager (SAW), mais il éprouvait toujours le Nûr-é-Mustafawi en lui.

Après que toutes les atrocités que les adversaires de Hazrat Ibrahim (as) l’ont fait subir, ils l’ont mis au feu.  Malgré qu’il était Nabi, il était aussi humain, mais le feu n’avait pas d’effet sur lui, car il ressentait le Nûr du Saint Prophète (SAW) sur son front.  Il entra dans le feu de par sa foi et la Saveur de sa foi, et c’est ainsi que le feu se transformait en fleurs.  Malgré cela, la jalousie et la haine de ses adversaires n’en finissaient pas.  De sorte que Hazrat Ibrahim (as) devrait quitter son pays pour la Syrie.

Hazrat Ibrahim (as) avait atteint une centaine d’années sans héritier.  Puis il avait été  Accordé la Grâce d’un fils, Hazrat Ismaël (as).  Hazrat Ismaël (as) était tout petit, quand son père le laissait á la Mecque avec sa maman, qui á l’époque était semblable á une jungle, hormis d’eau, et entouré que des animaux féroces, sans peuplement.  Hazrat Ibrahim (as) et sa famille ont tous subi, de par leur foi et la saveur de leur foi. Hazrat Ibrahim (as) avait fait usage á la persévérance et le Créateur a Rehaussé son statut.

Par contre, nous avons eu le Taufîq d’être Accordés tant de Grâces et facilités, malgré cela nous n’en finissons  pas avec nos complaintes.  Nous devrons surtout prendre en considération, que la plus grande Grâce Accordée á nous, est Imân (la foi). Nous ne devrons pas oublier la patience endurée par Hazrat Ibrahim (as) et sa famille.  Après le Saint Prophète (SAW), Hazrat Ibrahim (as) a été Accordé le plus grand statut par le Créateur.

Selon Shah Waliyulllah Delvi (ra), quand le Créateur Rehausse le statut de quelqu’un, il y a de la jalousie, de l’envie et de la division provenant de certaines personnes.  Il ne faut pas les prendre en considération, mais il faut surtout continuer á chercher le Plaisir du Créateur et de Son Rasoûl (SAW).  La vie a ses hauts et ses bas, on doit pouvoir surmonter toutes les épreuves, de par les Grâces divines Accordées á Ses serviteurs.

 

Tags:

About Post Author