Khutba Du Vendredi 13 Juillet 2018

Le sermon du vendredi 13 juillet, 2018, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

Les signes de l’Acceptation du Hâdj

Il y a deux catégories des Hajees : (i) ceux dont leur Hâdj est Accepté, et (ii) ceux dont leur Hâdj est rejeté. C’est ainsi qu’il y a deux catégories de Hâdj – (i) Hâdj-é-Mabroor, et (ii) Hadj-é-Mardood (L’acceptation du Hâdj et le rejet du Hâdj). Cette acception ou ce rejet continuera jusqu’au Qayâmat.  Le Créateur Accepte ou Rejette le Hâdj de quelqu’un.

Le croyant devra  surtout pouvoir reconnaître les signes du ‘Hâdj-é-Mabroor’ (l’Acceptation du Hâdj).  Selon les Ulémas, quelques signes du ‘Hâdj-é-Mabroor’ sont : le Hâdj hormis des pêchés, des disputes et  non pour se glorifier, en termes du ‘show off’. Ce sont ceux qui veulent que les autres sachent qu’ils sont Hâjees, ils accomplissent le cinquième pilier pour les yeux d’autrui.

Des Ulémas ont aussi fait comprendre que l’Acceptation du Hâdj est possible quand les hajees nourrissent les pauvres avec une bonne intention et ils donnent le Sadqua dans le Chemin du Créateur.  Selon d’autres Ulémas, l’acceptation du Hâdj est dû, quant les hajees se transforment, en prenant que le chemin de la piété ( Taqwa o Taharat ki baharein rawan dawan hota hai).

A’la Hazrat a décrit merveilleusement cette Acceptation par ces lignes »

Oun ké Toufail Hâdj bhi Khuda né Kara diyé

Aslé murad haziri oos paak dar ki hai

En effet, Hâdj-é-Maqbool est réalisé par le Toufail et le wasilé du Saint Prophète (SAW), c’est ainsi que la vie du Hajee se transforme pour le mieux.

Dr Iqbal a dit :

Tujhé sajda karté huwé sadyan guzar gaiin

Ab wo sajda kar jo téri zindagi ko badal dé

 Le message est d’accomplir le Sadjda qui pourra transformer le train de la vie.  Il y a d’autres moyens pour une telle transformation, en termes de la piété, de la ponctualité de la Salât, de l’acquittement du Zakât, de l’observation du jeûne, du remplacement des Namaz omis, et en évitant le ‘haraam’, tout aspect illicite. C’est la bonne nouvelle pour Hâdj-é-Mabroor.

Le Saint Prophète (SAW) a dit que  de par l’accomplissement d’un Umrah á l’autre, les pêchés sont pardonnés, mais ce ne sont que les petits pêchés et non pas les grands pêchés.  En ce qui concerne les grands pêchés, il faut pouvoir demander pardon (toba) avec toute sincérité.  La récompense du Hâdj-é-Mabroor, est le paradis, c’est nul doute une très grande Récompense.  Mais quand il s’agit d’une très grande Récompense, l’effort devra aussi être immense.  Tout comme dans le domaine de l’éducation, pour un grand examen, la récompense est également grande.

En ce qui concerne le Hâdj, le résultat est acquis par le Toufail et ’Sadqa-é-Nalein-é-Paak du Saint Prophète (SAW), et surtout par le Taufîq du Créateur. Si l’intention est bonne et sincère, le Créateur Ouvre toutes Ses portes aux croyants.  Allâh Paak, en effet, Ouvre Ses portes á ceux qui font de très grands efforts pour atteindre Son Plaisir.  La Guidance est Accordée á cette catégorie des personnes.  ‘Ilm’ et ‘Hidayat (la connaissance et la Guidance) sont parfois opposées, satan était très éduqué, mais il n’a pas été Accordé la Guidance.  Il existe toujours des gens très éduqués mais qui n’ont pas été Accordés la Guidance. Mais il y a toujours les exceptions, c’est á dire, ceux qui ont la connaissance, aussi bien que la Guidance.

Dr Iqbal a dit :

Deen mojo andar kutub ay békhabar

Ilm-o-hikmat az kutub deen az nazar

La connaissance est acquise á travers les livres, mais ‘deen’ par biais des yeux des Auliahs’

Selon le Saint Prophète (SAW), la Récompense du Hâdj est le paradis.  Il sait donc qui sont ceux dont le Hâdj est Accepté et qui sont ceux qui entreront au paradis.  Ce sont les ignorants qui pensent que le Saint Prophète (SAW) ne possède pas ‘Ilm-é-Ghaib’.  Ils osent même se référer aux Versets 9 du Saint Qur’an, Soûrah Al Ahqaf, qui a été abrogé (mansukh) en Inna Fatahna Laka fatham mobina pour de telle mis conception.   Il faut dire aux Mullah qui ont de telles idées erronées comment ils feront face au Créateur et Son Saint Prophète (SAW), le Jour du Jugement.

A’la Hazrat a dit :

Tu ghataé sé kissi ké na ghata hai na ghaté

Jab ké barhaé tujhé Allah Taala téra

Aql hoti to Khuda sé na larayi lété

Yé ghataein oosé manzoor barhana téra

Ces gens irrespectueux á l’égard du Statut du Saint Prophète (SAW) devront lire le Saint Qur’aan á la ligne, et des Soûrah tels que : Wadduhah, Wal Fadjr, Wan Najm, et beaucoup d’autres.

Le Créateur a Fait le Saint Prophète (SAW) ‘Fathé Mobin’.  Avant le Fateh (la conquête)  du Makkah, le Saint Prophète (SAW) l’avait prédit, une année avant.. Il est au courant de tout autre résultat, et toute connaissance sur tout autre Nabi, Sahaba, Ahlé Bayt, Tabéïn, Swaléheen.  Il connait le passé, le présent et le futur de tout un chacun, une connaissance qui restera jusqu’au Qayâmat.  On ne doit pas mal interprété le Saint Qur’aan, surtout Soûrah Al Ahqaf Verset 9, pour induire les autres en erreur.

Dr Iqbal a dit :

Deen-é-mullah fi sabilillah fasaad

Deen-é-momin fi sabilillah jihaad

Il ne faut pas induire les autres en erreur pour l’intérêt personnel et il ne faut pas atteindre á la dignité du Saint Prophète (SAW) . Il personnifie le Nûr qui répand partout.  Il ne faut pas faire du commerce avec ‘Aqeeda’ (la foi).

Il ne faut pas manifester le manque de respect á l’égard de Madina Munawwarah, avant ou après le Hâdj, sinon au sens figuré, le Hâdj sera en feu, et également toutes les autres prières.  Quand il s’agit du ‘Aqeeda’, pas de compromis – C’est le Hâdîc Sahi , incluant Sahi Muslim, et Sahi Bukhari, en termes du Ilm Ghaib du Saint Prophète (SAW).

A’la Hazrat a dit :

Ghaiz mein jal jaein bé deenon ké dil

Ya RasoolalLah ki kasrat kijié

Tags:

About Post Author