Khutba Du Vendredi 22 Juin 2018

Le sermon du vendredi 22 juin, 2018, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

La proximité divine

Quels sont les moyens pour être proche au Créateur ?  Il y en a plusieurs, la plus importante est ‘As Salât’ – Namaz.  La ponctualité et la régularité au Salât nous rapprochent au Créateur. Namaz est le plus grand wasilah de la proximité divine.

Le premier Chapitre du Saint Qur’aan est le Soûrah Fatéha, qui porte plusieurs noms, parmi ces beaux noms est ‘Soûratus Salâh’ (le Soûrah du Namaz).  La raison est qu’il est obligatoire de lire ce Soûrah á chaque Salât, que ce soit la Salât Farz, Sunnat, Nafil ou Wajib, nous devrons le lire á chaque Rak’aat.  Namaz a une si grande importance que le Sourâtus Salâh est au commencement du Livre Sacré. C’est une recommandation et obligation de lire le Soûrah á chaque Raka’at de la Salât. L’importance de la Salât est aussi accentuée par le fait que le Créateur a Accordé le nom Soûratus Salah á un Soûrah. Donc, il y a plusieurs moyens pour être proche au Créateur, mais  le plus solide lien est Namaz.

Selon le Hâdîç, le Saint Prophète (SAW) a dit que le croyant qui accomplit la Salât avant le lever et également avant le coucher du soleil n’ira pas dans l’enfer.  L’objection qui surgit est pourquoi ce ne sont que ces deux Namaz, c’est á dire, Namaz Fadj’r et Namaz As’r, qui nous protègent de l’enfer ?  Il y a, cependant, deux autres Namaz – La Salât Fadj’r et la Salât Esha, que le Saint Prophète (SAW) a fait mention pour notre protection de l’enfer.  Les autres Ahâdîç font mention des cinq Salât quotidiennes.  L’étude des autres Ahâdîç nous apportera ample connaissance sur le message du Saint Prophète (SAW).

La réponse est que celui qui accomplit régulièrement Namaz Fadj’r et As’r avec sincérité, est Accordé le Taufîq de cinq Salât quotidienne.  Il sera protégé des pêchés et des mauvaises actions.  Il est á souligner que les cinq prières quotidiennes sont obligatoires.  Selon le Hâdîç, au Jour du Jugement, la première question qui sera posée au serviteur du Créateur est  sur ‘Salât’, sur les cinq Namaz, au quotidien.

Il y a le Hâdîç qui se réfère au ‘Thandi Namaz’ : (i) Namaz Fadj’r et As’r et (ii) Namaz Fadj’r et Esha.  La question qui surgit est pourquoi une si grande importance á ces Namaz, quelles sont leurs spécialités ?  Il y a, en effet, plusieurs raisons, parmi :

  • Durant la Salât Fadj’r et celle de As’r, les anges sont présents, et les anges Karaman/Katébeen nous protègent.  Donc, de par la présence des anges, le statut de tels Namaz est rehaussé. Pensons maintenant, si le statut de Namaz est rehaussé par la présence des anges, quel en sera le statut du Namaz de par la présence du Saint Prophète (SAW) durant sa vie physique.  Le statut du Namaz est aussi rehaussé de par la présence des Ahlé Bayt et des Sahabas.
  • Une deuxième raison est que l’horaire du Namaz Fadj’r, c’est normalement l’heure de dormir. Pour certains, c’est difficile de se réveiller á cette heure pour l’accomplissement de la Salât.  En ce qui concerne Namaz As’r, c’est l’heure du commerce, donc c’est l’épreuve de l’instinct pour pouvoir rompre le sommeil á l’heure du Namaz Fadj’r, et c’est une autre épreuve de quitter le commerce pour l’accomplissement du Namaz As’r.  Donc, en se réveillant le matin pour accomplir le Namaz Fadj’r, et en quittant le commerce pour accomplir Namaz As’r nous protègent du feu de l’enfer.  En maîtrisant notre instinct qui est difficile, nous apporte de la Grâce et le paradis.  Se levant pour le Namaz Fadj’r et laissant le commerce pour le Namaz Ass’r sont des sacrifices qui nous mènent vers Jannat.  L’action de se réveiller á l’heure de la Salât Fadj’r, et de rester éveiller jusqu’au l’heure du Namaz Esha est bénéfique pour le croyant, c’est le sacrifice qui nous fait entrer au paradis.

L’amour et le respect pour le Saint Prophète (SAW) nous font penser á Hazrat Ali (ra) qui n’osait pas réveiller le Saint Prophète (SAW), qui dormait sur ses jambes á l’heure du Namaz As’r.  Le Saint Prophète (SAW) avait accompli Namaz As’r, tandis que Hazrat Ali (ra) ne l’avait pas encore accompli.  Pour Hazrat Ali (ra), il fallait plutôt sacrifier Namaz As’r que de sacrifier le sommeil du Saint Prophète (SAW).  Il pensait qu’en une telle condition, il accomplira le Namaz Qaza. De par cette pensée, ses larmes tombaient sur le visage Mubarak du Saint Prophète (SAW).  Le Saint Prophète (SAW) se réveilla et lui demanda pourquoi il pleurait.  Ayant reçu la réponse, le Saint Prophète (SAW) a fait signe, par son doigt mumbarak, au soleil de se retourner, pour que Hazrat Ali (ra) puisse accomplir la Salât As’r á l’heure appropriée, et le Namaz Qaza n’avait pas sa raison d’être.

Le Hâdîç d’un tel waquiah est sahi (authentique), et non pas faible, provenant d’une chaîne de transmission.  « Yé Qudrat-é-Mustafawi  hai», rapporté par Jalaluddeen Suyuti (ra).

Ala Hazrat a dit :

Suraj ulté paon palté chand ishaaré sé huwa chaak

Andhé nadjdi dekh lé qudrat Rasulullah ki

Mawla Ali né waari téri neend pé namaz

Wo bhi As’r jo aala khatar ki hai

D’autre part, Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra), au Ghar-é-Thaur, était prêt á sacrifier sa vie pour le Saint Prophète (SAW).  Pour l’amour du Saint Prophète (SAW), Hazrat Ali (ra) a voulu sacrifier son Namaz, á fin de ne pas rompre le Sommeil du dernier Messager (SAW), et Hazrat Abu Bak’r (ra), sa vie.  De par le Mowdijah du Saint Prophète (SAW), ni le namaz de Abu Bak’r Siddiq (ra), ni la vie de Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra) furent sacrifiés.  C’est ce qui démontre l’amour et le respect de deux Sahabas á l’égard du Saint Prophète (SAW).  Allah Paak nous Accorde le Faiz des Sahabas – Aameen.

Tags:

About Post Author