Khutba Du Vendredi 6 Avril 2018

Le sermon du vendredi 6 avril, 2018, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

SabilulLah (le droit chemin du créateur)

Dans le Saint Qur’aan, mention a été faite a un autre nom de Siratal Mustaqeem, qui est  SabilulLah.  Plusieurs Ahâdîç ont fait mention de SabilulLah comme étant un autre nom de Siratal Mustaqeem. Par biais d’un Hâdîç, le Saint Prophète (SAW) a expliqué que Siratal Mustaqeem est une interprétation de SabilulLah.

Tout comme Siratal Mustaqueem, SabilulLah, selon le dictionnaire, signifie le droit chemin.  SabilulLah se catégorise en ces deux aspects :

  1. ‘Aqaïd’ – La croyance fondamentale des croyants
  2. ‘Aamal-é-Saliha – les bonnes actions des croyants

Siratal Mustaqeem et SabilulLah ont la même interprétation, et le Saint Prophète (SAW) a utilisé le mot SabilulLah pour décrire Siratal Mustaqeem.  Les deux signifient le droit chemin.

Selon un Hâdîç, rapporté par Sayyiduna Abdullah ibné Masood (ra), le Saint Prophète (SAW) a tiré une ligne droite sur terre, pour définir le droit chemin du Créateur.  Le dernier Messager (SAW) a fait usage d’une ligne droite pour une définition du droit chemin.  Le Saint Prophète (SAW) se servait de plusieurs méthodes pour ses enseignements.  Ici, il avait fait recours á une ligne, (méthode oculaire), une de ses méthodes sacrées. Il tira également d’autres lignes courbes, du côté droit et gauche.  Donc, il disait que la ligne droite représentait le chemin droit, et que Satan s’assoit sur les autres lignes courbes, tout en invitant des personnes á s’y joindre. Satan fait cet appel constamment, une invitation continuelle aux êtres humains.  Ce sont des lignes opposées de la ligne droite du Siratal Mustaqeem.

Le Saint Prophète (SAW) informa que son chemin représente la ligne droite et invita les croyants á le suivre.  Il cita les Versets Quranic qui indiquent que Siratal Mustaqeem est le seul droit chemin.  Il ajouta que son Ummah  qui est véridique (jo Haq par hai) est ‘un’ (wo ek hai).  Tandis que les autres qui sont victimes du satan sont nombreux et ils suivent ces lignes courbes.  Siratal Mustaqeem dirige les croyants vers leur destination, c’est á dire le Chemin du Créateur et celui du Saint Prophète (SAW).  Ici, on prend considération des quatre écoles de pensée qui sont : Shafai, Hanafi, Hambali et Maliki. Ce sont quatre, mais á vrai dire, ce n’est qu’une, car la foi est la même, une seule foi. Le même exemple s’applique aux quatre Silsila de Nizaam-é-Roohani : Qadri, Chisti, Naqsbandi, Soharwadi, ils sont quatre, mais en réalité, ils représentent qu’un seul, puisqu’ils sont de la même foi.

Dr Iqbal a dit :

Bazou téra tawheed ki daleel sé qawi hai

Islam tera des hai tu Mustafawi hai

C’est le Mustafawiyat qui unit les croyants en termes de Siratal Mustaqeem ou SabilulLah.

Dr Iqbal, par biais de ce vers, en la langue Farsi, a écrit :

Ba Mustafa bé rasan kheshra ké deen hama oust

Gar ba ou na rasidi tamamé bou lahabist

Il a dit ‘nadaan’ suivez le Saint Prophète (SAW), allez vers lui. Si vous n’allez pas vers lui, ce n’est pas Mustafawiyat, mais Abu lahabiyat.  Il n’y a qu’un seul Mustafawiyat, qui représente les bonnes actions.  Tous les autres sont les Abu Lahabiyat, représentant la mauvaise foi.  Allamah Iqbal a mis en exergue le ‘Faizan’ (la Grâce du Saint Prophète (SAW), dans ses poésies.

A’la Hazrat a dit :

Téré ghulamon ka naqsh-é-qadam hai raah-é-Khuda

Wo kia bahak saké jo yé sooragh léké chalé

« Jo Mustafa ka ghulam hai, wo raah-é-Haq par hai », il suit le Siratal Mustaqueem et SabilulLah (le droit chemin).

En suivant les pas des Aulia, on ne pourra pas prendre le mauvais chemin.  Au cas contraire, au lieu d’avoir recours aux bonnes actions ‘Amal-é-Saliha’, on fera l’inverse ‘taléha’ les mauvaises actions.

Outre que le chemin Mustafawiyat, tout autre action n’est pas Acceptée.  Et la condition est ‘Aqeedah’ (la foi en notre Créateur et á Son Rasoûl (SAW). Si c’est une mauvaise foi, toute action est annulée par le Créateur et le Saint Prophète (SAW).  Il n’y a qu’une appellation – ‘Ahlé Haq ou Ahlé Sunnat.  Ils sont des gens véridiques, de la réalité.  Ils prennent le Chemin du Créateur ‘SabilulLah’.

La Ka’aba a quatre coins, et plusieurs portes, en y entrant, la destination est la même, qui mène vers Mustafawiyat.  Le même exemple s’applique á la rivière, chaque rivière a son eau spécifique qui mène á la mer.  Quand l’eau des quatre rivières se mélangent dans la mer, l’eau devient un seul type d’eau.

Dans le même contexte, un pakistanais avait posé une question au Mufti Saab, lui demandant que Ghaus-é-Paak fait parti du Nizaam-é-Hambali, et qu’ils sont des Hanafi. Est-ce qu’il n’y a pas eu un grand Wali au Silsila de Hanafi, puisqu’il parle beaucoup sur le Hambali ?

La réponse fut reliée aux vers du Dr Iqbal :

Islam bazou téra tawheed ki daleel sé qawi hai

Islam tera des hai tu Mustafawi hai

Gaus-é-Paak a le lien Mustafawiyat, et tous les Nizaam-é-Roohani se relient au même lien, la seule ligne de Siratal Mustaqeem.

Le wisaal de plusieurs dignitaires de l’Islam ont eu lieu au mois de Rajab, Imâm Jafar Sadîq (ra), au quinzième et Imâm Muslim (ra) au vingt quatrième.  Ce sont des personnes qui ont pris le droit chemin.  Les Sahaba et les Ahlé Bayt ont eu la Lumière de SabilulLah, y compris  Hazrat Amir Moawiyah (ra).

La valeur du Daroûd Shareef est telle que ceux qui  le lisent constamment seront proches du Saint Prophète (SAW) le jour du Qayâmat, selon le Hâdîç.

Tags:

About Post Author