Khutba Du Vendredi 30 Mars 2018

Le sermon du vendredi 30 mars, 2018, prononcé á la Jummah Musdjid par Allama Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

La lumière du Siratal Mustaqeem

En Islam, Il y a deux catégories d’une telle Lumière : (i) La Lumière du droit divin, et (ii) La Lumière du droit humain.  Il y a également deux aspects principaux : (i) Shoba-é- Ibadat et (ii) Shoba-é-Mamoulaat.  Shoba-é-Ibadat est relié au droit divin et Shoba-é-Mamoulaat, au droit humain.

Les personnes qui accomplissent le Droit divin et le droit humain, tout en prenant le droit chemin, sont acquises de la Lumière du Siratal Mustaqeem.  Elles considèrent Siratal Mustaqeem comme un océan Lumineux et c’est la Lumière qui parvient de tout côté.

Le Saint Prophète (SAW) a été Accordé un très grand statut.  De par son Hâdîç, il utilisa parfois très peu des mots, mais la signification est profonde et vaste. A’la Hazrat a dit que bon nombre des Muhadisseen ont employé qu’un mot du Hâdîç, suffisant pour écrire un livre.  Une phrase a plusieurs objectifs, qui mène á un océan de connaissance.

Sayyiduna Saeed Abu Khudri (ra) a rapporté que le Saint Prophète (SAW) a dit que ceux qui consomment la nourriture licite, suivent les Sunnah et qui ne font pas du tort aux autres, iront au Paradis.  Le Saint Prophète (SAW) a mis l’emphase sur trois aspects : (i)  La nourriture licite, (ii) le Sunnah et (iii) la non-transmission de la peine aux autres. Ce sont des telles qualités qui purifient le cœur. La purification du cœur est un atout qui guide vers le droit chemin, tout en obtenant la Lumière du Siratal Mustaqeem.  Des grands érudits de l’Islam ont fait usage de ce Hâdîç.  Par rapport á ce Hâdîç, le Saint Prophète (SAW) s’est référé á la prière, en d’autres mots, le Droit divin, pour ensuite parler sur le droit humain.  Ceux qui ne respectent pas les deux droits sont privés de la Grâce divine.

Dans le même contexte, une personne vint vers le Saint Prophète (SAW), en lui disant que des telles actions sont pratiquées par une grande majorité.  Puisque c’était l’époque du Saint Prophète (SAW), la nourriture licite, la pratique des Sunnah et la non transmission de la peine aux autres étaient praticables. Le Saint Prophète (SAW) répondit que c’est vrai, car cette pratique a un lien au Daur-é-Nabawi et Daur-é-Sahabi, mais les yeux du Saint Prophète (SAW) ne se limitent pas qu’á un seul époque. Par la Grâce du Créateur, la puissance de ses yeux Mubarak a un tel effet qu’il puisse voir au temps qui viendra, jusqu’au Qayâmat. Il a dit que bon nombre de personnes font usage á ces trois principes á cette société de la vie physique du dernier Messager (SAW).  Il a employé le mot ‘quroon’ , le pluriel du qarn (époque).  Il a ajouté qu’outre l’époque de sa vie physique, et d’autres époques, jusqu’au Qayâmat, il y aura des croyants qui suivront ces trois principes.

Imâm Tirmizi (ra), qui était Imâm-ul-Muhaddiseen, Faqui, Mukhtar-é-Muhaddiseen, s’est retiré de ce monde au 13ème Rajab. Donc, il est conseillé d’accomplir Isaal-é-Sawâb de Imâm Tirmizi (ra) ce dimanche.  Depuis plus de 1400 années de cela, il y a eu tant d’érudits, c’est triste qu’on les oublie.  En parlant du Imâm Ja’far Sadîq (ra), il s’est référé comme étant Faqui, Muhaddis.  Il était une très grande personnalité et même Chef Juge, et le professeur du Imâm Abu Hanifa (ra). Le Wisaal de Imâm Ja’far (ra) a eu lieu au 15ème Rajab, donc il est recommandé d’accomplir Isaal-é-Sawâb, en son nom, á cette date islamique.

Ilm-é-Ghaib du Saint Prophète (SAW), Accordé par le Créateur, est évident, car il a vu le Créateur durant la soirée de Me’radj.  Puisqu’il a été Accordé  la vue de la Beauté splendide du Créateur,  est-ce qu’il n’est donc pas Accordé Ilm-é-Ghaib ?

Sayyiduna Arif Rumi (ra) a dit que Hazrat Mousa (as) n’a pu résister á une petite lueur de la Lumière divine, de sorte, qu’il s’est évanoui sur la Montagne Tûr.  Par contre, le Saint Prophète (SAW) a vu la Beauté divine de ses propres yeux.  Celui qui a eu la Grâce de voir le Créateur, est-ce qu’il n’a pas eu la Grâce de Ilm-é-Ghaib ?  Il y a la sagesse dans les paroles du Saint Prophète (SAW), et la sagesse dans son silence.

Ce ne sont que les ignorants qui ne veulent pas croire au Ilm-é-Ghaib du Saint Prophète (SAW).  Le Créateur nous Accorde ses Grâces – Aameen.

Tags:

About Post Author