Khutba Du Vendredi 9 Mars 2018

Le sermon du vendredi 9 mars, 2018, prononcé á la Jummah Musdjid par Allama Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

Zuhoor-é-Adab – la manifestation du respect

Le wisaal de Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra) a eu lieu en ce mois-ci et la date de la commémoration s’approche.  In Shah Allah, ce samedi-ci, Yaum-é-Siddiq sera organisé á la Jummah Musdjid. Tous les Masajeed, les Madaris et les personnes pieuses devront commémorer Yaum-é-Siddiq.  Il était le dignitaire du Créateur et l’histoire nous a donné la preuve de son humanisme.

Zuhoor-é-Adab (la manifestation du respect) a plusieurs dimensions et il y des signes qui nous montrent l’élément du respect et ceux qui font usage au respect.  En s’asseyant en posture du ‘Attahhiyat’, les yeux baissés, paisible, sans aucun mouvement, c’est un signe du respect pour lequel on reconnait le respectueux á l’égard du Saint Prophète (SAW).

Un regard souriant lancé au Saint Prophète (SAW), est un signe de ‘Zuhoor-é-Mohabbat’ (La manifestation de l’amour á son égard).  « Adab ka zuhoor haq hai aur Adab ka ghalba haq hai ».  En plusieurs occasions, les Sahaba-é-Karam ont fait preuve de la manifestation et l’amour du respect.

Selon le Hâdîç, rapporté par Hazrat Anas (ra), est, qu’á l’entré du Saint Prophète (SAW) au Musdjid-é-Nabawi , tous avaient les yeux baissés á l’exception de Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra) et Hazrat Umar Farooq (ra).  En regardant le visage Mubarak du Saint Prophète (SAW), la fraîcheur aux yeux est acquise et le Nûr se manifeste.  Les deux Sahaba les regardaient en souriant et le Saint Prophète (SAW) les regardait de la même façon, c’est á dire, avec un sourire.  Ce Hâdîç a deux aspects : (i) Adab – Ghalba et Faizan-é-Adab, et (ii) Rang-é-ishq et zuhoor-é-mohabbat.  A l’entré du Saint Prophète (SAW) au Musdjid, quand tous les yeux sont baissés, c’est ce qui indique Faizan et Ghalba-é-Adab.  D’autre part, le regard souriant lancé au Saint Prophète (SAW), c’est du Ghalba et Aqeedat-é-Ishq.  (wo bhi haq hai aur yé bhi haq hai) – Les deux sont considérés comme des droits.

Cette manifestation et cet amour du respect provenant de Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra) et de Hazrat Umar Farooq (ra) ne se limitaient pas qu’au Musdjid, mais c’était une manifestation continuelle, depuis le début jusqu’á la fin.  Au moment de Hijrat vers Madina Munawwarah, Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra) était á côté du Saint Prophète (SAW).  Ce parcours du Hijrat au Madina Munawwarah est considéré comme ‘Zuhoor-é-Ishq’ (une manifestation de l’amour).  La vie au Madina Munawwarah jusqu’au wisaal est un symbole de Ghalba-é-Mohabbat de Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra).

On sait aussi que dans la cave de Thaur, Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra) posait ses talons sur le trou pour que le serpent ne morde pas le Saint Prophète (SAW).  Il a été écrit que le wisaal de Hazrat Abu Bak’r Siddiq (ra) est dû par le poison du serpent qui lui fut fatal après un lapse de temps.  La manifestation de l’amour ne prend pas en considération la progéniture, le pays, la richesse ou même la vie, elle est au dessus de tous ces aspects. Hazrat Abu Bakr’s Siddiq (ra) et Hazrat Umar Farooq (ra) en avaient fait preuve.

Hazrat Umar Farqooq (ra) n’hésitait pas á dire haut et fort au Khana-é-Kaaba, qu’il procèderait au Hijrat. De par ce Ghalba-é Adab et Ghalba-é-Ishq, il gagnait la force tout en étant seul et ce Safar-é-Hijrat est une manifestation de son amour (Ghalba-é-Mohabbat).

Des détails approfondis sont inclus au Tafsîr-é-Kabir de Allama Raazi (ra).  Il y avait un Munafiq et un juif qui approchaient le Saint Prophète (SAW) pour que justice soit faite á eux.  En ce qui concerne la justice, personne ne peut se mesurer au Saint Prophète (SAW).  Le Saint Prophète (SAW) rendit donc justice au juif qui la méritait.  Que ce soit un croyant ou pas, le Saint Prophète (SAW) accordait le droit légitime á tout un chacun. La religion dans ce contexte ne se pose pas. Le Munafiq n’était pas satisfait du jugement du Saint Prophète (SAW), en prenant connaissance d’un tel jugement, le munafiq alla voir Hazrat Hazrat Umar Farooq (ra) pour obtenir justice. Hazrat Umar Farooq (ra) sauta son cou. C’est ce qui indique l’amour Mustafawi, les gens propageaient la nouvelle que Hazrat Umar Farooq (ra) avait tué un croyant.  Il était d’avis que si quelqu’un ne croit pas au jugement du Saint Prophète (SAW), il ne peut être considéré comme étant croyant.

Dr Iqbal a dit :

Ous ki oummeedein qaleel ous ké maqasid jalil

Ous ki ada dilfareb ous ki nigah dil nawaz

Les Sahaba avaient la pureté du cœur et un très grand statut, et objectif.  Ils se plongeaient dans l’amour du Saint Prophète (SAW).  Ils étaient calmes en conversation , mais actifs en á la recherche de la Vérité (Haq). Ils ont été Accordés ces Cadeaux divins.

Dr Iqbal a dit :

Dil-é-bina bhi kar Khuda sé talab

Ankhon ka noor hai dil ka noor nahin

Les yeux des Sahabas étaient Eclairés, aussi bien que leurs cœurs. Les croyants qui ont vu le Saint Prophète (SAW), même pour une fois, ‘oun ankhon pé salaam’.

A’la Hazrat a dit :

Husn-é-Yusouf pé katin Misr mein angusht-é-zanan

Sar kataté hein téré naam pé mardaan-é-arab

 Il n’y a pas de comparaison entre nous et les Sahaba.  Ils ont été Accordés le plus grand statut après les Prophètes et les anges.

Dr Iqbal a dit :

Quwaté Ishq sé har past ko baala kardé

Dahr mein ismé Muhammad sé ujala kardé

Le message est que nous devrons aimer les Sahaba qui ont tout sacrifié , y compris leur vie pour l’Amour du Créateur et de Son Prophète (SAW).

Read More