Khutba Du Vendredi 5 Janvier 2018

Le sermon du vendredi 5 janvier, 2018, prononcé á la Jummah Musdjid par Allama Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

L’importance du Musdjid et sa récompense

La signification littérale du Musdjid est « Sadjdahgah », en d’autres mots, ‘makaam-é-sadjdah’ et ‘zaman-é-sadjdah’- l’endroit et le temps du Sadjdah. Le lieu du Namaz, cette terre est connue comme étant le Musdjid – (Musdjid ki zameen namaz ké liyé waqf –Ullah hai).

Dans le Saint Qur’an, plusieurs Versets nous témoignent sur l’importance du Musdjid, de sorte que le tout premier œuvre du Saint Prophète (SAW), lors de l’émigration (Hijrat) á Madina Munawwarah fut l’établissement du Musdjid.  Musdjid Quba, Musdjid Nabawi ou Qiblatein furent érigés.

C’est á la suite du Hijrat á Madina Munawwarah que le calendrier islamique fut établi.  Calendrier Hijri a été établi depuis l’époque de Sayyiduna Umar Farouq-é-Azam (ra) jusqu’au jour. Une grande majorité des croyants donnent une très grande importance au calendrier Grégorien.  Ils ne montrent pas la même considération pour le Nikah, mayyat, barsi ou l’Urs Shareef des Auliah. Pour cette catégorie des personnes, le calendrier Grégorien prime sur le calendrier islamique.  Si on leur demande, aujourd’hui, c’est quel jour du Rabi us Sani, très peu de personnes pourront  en répondre.  Par contre, ils excellent sur toutes les dates du calendrier Grégorien.  Ils auraient dû prendre connaissance du grand sacrifice, en termes du Hijrat du Saint Prophète (SAW).

En ce 17ème du Rabi us Sani, nous devrons essayer de méditer sur le Hijrat-é-Nabawi ou Hijrat-é-Mustafawi  pour pouvoir plonger dans le beau atmosphère. Donc, il faut se souvenir que le tout premier œuvre du dernier Messager (SAW), fut la construction du Musdjid.  Dans le Saint Qur’an, au Soûrah Watteen, mention a été faite sur plusieurs significations, parmi, Musdjid Ashaab-é-Kahaf (les gens de la cave).  Ces personnes s’émigraient dans un autre endroit pour la protection de leur foi.  Quoique mention a été faite au Soûrah Kahaf sur ce contexte, mais au Soûrah Watteen, le Créateur a Fait Serment sur Ashaab-é-Kahaf.

Musdjid a un lien avec les Auliah, tout comme le lien avec le Musdjid Noûh (as), et le Créateur a Fait Serment sur la Montagne Judi. Donc, le Soûrah Watteen nous éclaire sur la connexion qui existe entre les Ambiyah et les Auliah et le Musdjid.  Les Sahabah, Tabéin, Swaléheen, Siddiqeen ont tous un lien avec les Musdjid, une connexion qui continuera jusqu’au Qayâmat.

Sur terre, il y a des personnes, qui souvent de fois, n’apprécient pas qu’on vienne les rendre visite de temps en temps.  lls ne montrent pas de considération pour de tels visiteurs, tandis que si les gens fréquentent le Musdjid jour et nuit, ils jouissent d’une très haute considération auprès d’Allah Paak.  D’autre part, en allant chez les autres fréquemment, on a tendance á faire le ‘gheebat’ (critiquer les autres derrière leurs dos), tandis qu’en allant au Musdjid, on reçoit les Grâces du Créateur et celles de Ses anges.

Selon Hâdîç, la personne qui fréquente le Musdjid jour et nuit, le Créateur Prépare son Accueil au Paradis.  En allant au Musdjid, on est considéré comme l’invité d’Allah Paak, donc l’accueil est réservé ici bas et en haut.  Malheureux sont ceux qui choisissent que le vendredi pour se rendre au Musdjid, ils visitent le lieu sacré qu’une fois par semaine.  Il est á souligner que les Auliah se rendent au Musdjid non seulement á l’heure du Salât, mais á tout moment.  Les Sufia ont fait la remarque que c’est drôle que les gens se rendent au Musdjid que pour l’accomplissement du Salât, on devra s’y rendre souvent de fois pour des multiples objectifs, afin de plaire au Créateur et le Saint Prophète (SAW).  En allant rendre visite chez des êtres humains, nous sommes accueillis par des délices savoureuses, imaginons les grandes nourritures délicieuses que nous Réserveront le Créateur au Paradis.  Il y a, évidemment, une grande différence entre ‘Nisbat insaan ké khanon sé aur Nisbat Allah ké Khanon sé’.

Selon le Hâdîç, rapporté par Sayyiduna Abu Huraira (ra), le Saint Prophète (SAW) a dit que le croyant qui se rend au Musdjid, jour et nuit, á chacune de sa visite, le Créateur Prépare son accueil au Paradis.  Quand il s’agit du ‘subh o shaam’, cela n’insinue pas que jour et nuit, mais cela veut dire ‘hamésha’ tout le temps.  Il faut programmer notre visite pour aller chez quelqu’un, mais pour se rendre á la Maison d’Allah Paak, on n’a pas besoin de programmer notre visite, car on reçoit Son Accueil á tout moment.

La préparation des Ahlé Jannat se font en termes de « Nuzulahou min Jannat ».  Nuzul signifie les nourritures préparées pour les invités du paradis.  Sur terre, les invités reçoivent des menus spéciaux de leurs hôtes, selon leur statut.  Deux aspects sont pris en considération : (i) Mehman ki shaan, et (ii) Mezban ki shaan.  On fait le maximum pour cette occasion propice, pour honorer les invités, de sorte que l’hôte est aussi honoré.

Mention a été faite dans le Saint Qur’an au sujet du Nuzul pour les Ahlé Jannat.  On est hautement récompensé en se rendant au Musdjid.  Donc, en sortant de la maison, pour aller quelque part, on pourra se rendre au Musdjid en premier, et on fait le Tahiyyatul Musdjid, puis se rendre á l’autre destination. Si notre souhait est de se libérer de la dépression, de la jalousie, de la rancune ou de la division, nous devrons prendre l’habitude de se rendre au Musdjid pour un esprit paisible.

C’est triste que de nos jours, le Musdjid est déserté, il est rempli sauf durant le mois sacré de Ramzaan.  Le constat actuel est que ces sont les plages qui sont plutôt remplies, surtout en cette période du nouvel an.  Nous devrons prendre en considération nos visites au Musdjid, une action très bien accueillie par le Créateur.  Nous avons mainte fois entendu que les Ahlé Jannat sont les invités d’Allah Paak et non les propriétaires du Jannat, mais on nous a aussi fait comprendre que les Ahlé Jannat sont aussi les ‘Malik’ du Jannat.

A’la Hazrat a dit :

Tujh sé aur jannat sé kia munafiq door ho

Hum Rasulullah ké jannat Rasulullah ki

Le lien avec le Créateur et Son Prophète (SAW) nous apporte beaucoup de Grâces.  Allah Paak nous Accorde le Taufîq d’être toujours au Musdjid, ‘jeena aur marna musdjid mein hai’ (vivre et mourir dans le Musdjid).

Le du’a prescrit pour ce vendredi est suivant :

Allahumma inna as alouka bil iss mil maktoob alal waraqil zaitoon

Le Créateur nous Accorde le Barkat des Noms écrits sur les feuilles du Zaitoon, Aameen.

Read More