Khutba Du Vendredi 29 Decembre 2017

Le sermon du vendredi 29 décembre, 2017, prononcé á la Jummah Musdjid par Allama Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

Le statut des êtres humains, des Auliah et ses enseignements, et le message du nouvel an á la lumière du Soûrah Watteen

En ce 10ème Rabi-us-Saani, Igiarween Shareef commence après le coucher du soleil, donc l’appellation est ‘Bari Igiarween Shareef’.  Bari Igiarween Shareef a le lien avec Shahenshahé Auliah, Ashraf-ul-Auliah, Sultan-ul-Auliah, Sayyiduna As Sayyad Abdul Qadir Jilani (ra).

Du côté maternel, Sayyiduna Abdul Qadir Jilani (ra) est le descendant du Imâm Hasan (ra), et du côté paternel, il est le descendant du Imâm Hussein (ra).  Il a acquis sa toute première éducation dans son village natal, puis á l’âge de 18 ans, il procéda á Baghdad Shareef pour l’éducation supérieure. Il est á souligner qu’á cet âge, il avait déjá acquis un très grand niveau d’éducation, comme les Uléma, Mufasseereen, Muhaddiseen de l’époque.

A la suite d’une vingtaine année de lutte, il se consacrait au ‘Maidan-é-Khitaabat’, et ‘Dars-o-Tadrees’.(causeries et enseignements).  Il a fait son début avec 13 ou 14 Uloom.  Du matin au soir, il faisait entendre ses causeries, de sorte que les gens profitaient de cette source Qadriat, Hasaniyat, Husainiyat et Muhamadiyat.  Des milliers de Ulémas et d’étudiants recevaient le Faiz du Ghaus-é-Paak (ra).  Il a aussi écrit plusieurs livres sur l’éducation et la connaissance.

Les ‘nasihat’ (conseils) de Ghaus-é-Paak étaient nombreux et très valables, parmi il y a un, á la lumière du Soûrah Watteen. Au Ayat 5 et 6 du Soûrah Watteen, le Créateur nous a Eclairé sur deux ‘catégories’ des gens (i) les croyants, et (ii) les non croyants.  Ceci dit, il y a le message du nouvel an.  Le nouvel an islamique s’est écroulé, mais le message y reste, et c’est pour toute la vie.

Le message du Ghaus-é-Paak (ra) est que (i) : pour certains, le cœur est attaché avec le monde. Le cœur reste englober avec le mirage mondain et le cœur est sous le contrôle de ce monde temporaire. (ii) le cœur n’est pas sous le contrôle de ce monde, pour cette catégorie des personnes, il trouve le temps pour faire le commerce, mais il n’est pas attaché avec la richesse ou l’honneur, le monde n’est pas sur leur cœur, il est plutôt sur leurs mains.   Le coeur contrôle et n’est pas sous le contrôle du monde.

Nous sommes en effet sur cette terre, mais notre cœur ne doit pas être sous son contrôle, il doit être sous l’emprise du Créateur et de Son Mehboob (SAW).

Nous sommes appelés a faire  le commerce, tout en distinguant entre halâl et haraam (licite et illicite), pour le Plaisir du Créateur et du Saint Prophète (SAW).

Le Créateur a Dit que la destination des non croyants sera au plus bas de l’enfer, pourquoi ?.  La raison est que leur cœur est englobé du monde matériel.  Il est sous l’emprise de l’honneur, de sorte qu’il oublie le Créateur et le Saint Prophète (SAW).  L’aspect physique domine sur l’aspect spirituel.  Bien sûr, il y a des exceptions, ceux qui travaillent et font le commerce, sans le grand attachement pour ce monde.

A’la Hazrat a dit :

Dil hai wo dil jo téri yaad sé mamoor raha

Sar hai wo sar jo téré qadmon mein qurbaan gaya

Le cœur qui est éclairé par la Lumière divine et la lumière Mustafawi n’est pas attaché au commerce et á la richesse.

Au Soûrah Teen Verset 6) :

Ceux qui ont foi  et font des bonnes actions reçoivent d’innombrables Grâces.  Les récompenses mondaines ont une fin, tandis que les récompenses spirituelles sont continuelles. Les personnes qui ont été octroyés de la récompense spirituelle sont celles qui font du commerce, tout en attendant l’appel de la prière (Azaan), pour se précipiter au Musdjid.  Pour eux, la joie de vivre est á l’écoute du Azaan et  l’accomplissement des prières et des bonnes œuvres.  Ils ne sont ni jaloux ni envieux, leur cœur est hormis de toute mauvaise pensée.

Ghaus-é-Paak (ra) a été questionné sur l’aspect mondain et sa réponse fut sur ces deux points:  (I) l’ultime destination est le paradis et (ii) l’ultime destination est l’enfer. Dans le même contexte, Dr Iqbal a dit :

Amal sé banti hai zindagi jannat bhi jahannam bhi

Yé khaki apni fitrat mein na noori hai na naari

Ayat 5 du Soûrah Watteen nous éclaire sur ‘Naariyon ka Tazkeerah’, (les gens de l’enfer, et Ayat 6, sur ‘Nooriyon ka Tazkeerah’, (les gens du paradis).

Le cœur doit être hormis de tout complot, du désordre, de la haine, de la rancune ou de la vengeance.

L’autre question posée á Ghaus-é-Paak (ra) fut « le monde, c’est quoi ? » «  quel est  son aspect avantageux et désavantageux » ? Sa réponse fut : L’aspect avantageux est de retirer le monde du cœur pour le mettre á la main, ce faisant, il n’y aura pas désavantage.  Au cas, le monde est au cœur, les désavantages s’accumulent.

Se référant au Saint Prophète (SAW), le Créateur a Dit : « Hum né aap ka zikr buland kiya ».  Allah Paak a Rehaussé le statut du Saint Prophète (SAW).  A’la Hazrat a dit que la Grâce du Saint Prophète (SAW) est sur Ghaus-é-Paak (ra).  Les éloges du Saint Prophète (SAW) dureront jusqu’au Qayâmat.  On dira aussi que les éloges du Ghaus-é-Paak (ra) se feront entendre jusqu’au Qayâmat.

Ghaus-é-Paak (ra) a dit de mettre le monde sur la main, de sorte qu’il ne retourne pas au cœur, si non, ce sera très désavantageux.  La nuit du Grand Igiarween s’approche, il faut essayer de suivre le conseil de Ghaus-é-Paak (ra), en mettant le monde sur la main, et non sur le cœur. Ce faisant, nous serons des adhérents du Sunnat et Sharyat et nous distinguerons entre hâlal et haraam. Au cas contraire, tous les conseils seront vains, car nous suivrons les pas de Pharaon.

Nous pourrons dire que nous sommes des grands ‘Muttaqi », mais á vrai dire nous sommes impuissants devant le Créateur, nous sommes très faibles devant le Tout Puissant.  Nous devrons être á la recherche de l’éducation, de la paix, de l’amour, de l’unité et de la fraternité.

Le Daroûd et le du’a suivants sont recommandés pour se protéger contre les difficultés, les problèmes, et les maladies, entre autres.

Daroûd :  Allahumma swallé wa sallim wa baarik ala Sayyeduna Muhammad adada awraq-é-Teen wa zaitoon

Du’a :  Allahumma ana nas aloka bil warqé zaitoon al maktoob alaihi ismuk

Tags:

About Post Author