KHutba Du Vendredi 13 Octobre 2017

Le sermon du vendredi 13 octobre, 2017, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

 

Imân ki Lazzat  (le Plaisir de la Foi)

Dans le Saint Qur’an, Allâh Paak a Fait Mention de la Foi, tout en se référant de son ‘meethaas’ (douceur). D’une part, il y a Imân (la Foi) et d’autre part, il y a ‘lazzat-é-Imân’.  Les Ahâdîç nous éclairent aussi sur la foi, son plaisir et sa douceur.  Le Créateur, par biais, du Soûrah ‘Al Asr’ nous  Eclaire sur la Foi et le Plaisir de la Foi.  De par le Hâdîç d’un très grand niveau de Sahi Bukhari et Sahi Muslim, mention a été faite sur trois principes pour atteindre ‘lazzat-é-Imân’.

Quand le croyant est Accordé ‘lazzat-é-Imân’, toutes ses difficultés sont résolues. A l’époque du Saint Prophète (SAW), les kuffars et les mushreek ont apporté tant de difficultés, peines et atrocités au dernier Messager (SAW) et á Taïf, il fut sujette á de très grande peine, de sorte que son corps fut ensanglanté.  Les Sahaba, les Ahlé Bayt étaient aussi victimes de tant d’atrocités. Nous venons de revivre l’évènement du Karbala, quand Imâm Hussein (ra), son fils et sa famille étaient tous devenus des martyrs (Shaheed), mais ils n’avaient point perdu courage.  La question se pose, dans de telles conditions inhumaines de l’histoire, quand la cruauté des ennemis de l’Islam était á l’extrême, comment les victimes du Karbala en avaient pu subir ? Est-ce que les croyants de nos jours pourront subir de telle cruauté ?  La réponse est que c’est ‘Imân ki lazzat’ qui les a aidés á tout subir. ‘Imân ki lazzat’ transforme les difficultés en des facilités.

Dans le Saint Qur’an, Soûrah Yusuf, on nous éclaire sur trois principes pour être Accordé ‘Imân ki lazzat’.

  1.  En manifestant notre amour pour le Créateur et Son Rasoûl (SAW).  Nous devrons faire preuve de notre plus grand amour á leur égard. C’est aussi notre amour pour Madina Munawwarah, Masjid-é-Nabawi, Roza-é-Mubarak, Makkah Mukarramah, Khana-é-Ka’aba qui symbolisent notre Mohabbat, Chahat pour Allâh Paak et Son Rasoûl (SAW). C’est l’amour pour Allâh Paak et Son Rasoûl (SAW) qui prime.
  2. Notre amour pour quelqu’un ne doit pas être pour l’intérêt personnel mais que pour le Plaisir d’Allâh Paak. Le but de notre amour pour l’autre, que ce soit pour les parents, le professeur, le frère ou la sœur, la famille, un autre croyant or le pîr Murshid doit être pour le Plaisir du Créateur.
  3. La Protection du Kufr par le Créateur, par l’octroi de la richesse, de la beauté de la Foi  éclaire notre cœur, et si toutefois,  quelqu’un retourne au ‘kufr’, c’est comme ci, il est jeté au feu.

En effet, de par le ‘Imân ki lazzat’ on oublie toutes les difficultés, de sorte que si le sabre est placé sur le cou, on ne ressent aucune douleur.  ‘Imân ki lazzat’ transforme la pierre en fleur.  Il y a des hauts et des bas dans la vie, parfois il y a de la joie, et parfois de la tristesse.  Le croyant ne se soucie pas des difficultés, il trouve plaisir dans la joie, aussi bien que dans les difficultés.  Il devient le bien aimé du Créateur et de Son Rasoûl (SAW), en leur Accordant leur plus grand amour.  Aucun autre amour ne peut être comparable á l’amour qu’on éprouve pour Allâh Paak et le Saint Prophète (SAW).  Si le croyant suit ce principe, il ressentira de la joie au moment de tristesse.

Le Saint Prophète (SAW) a dit qu’on devra partager notre amour, pour le Plaisir du Créateur.  C’est triste que de nos jours l’amour et la haine se manifestent par l’intérêt personnel. Notre société incombe de plus en plus des disputes, de la jalousie, de la critique, de la rancune et de l’animosité envers l’un et l’autre.  On n’est plus protégé et point de sécurité et de la paix, qui devrait être dans une société islamique.  Tous ces fléaux sont dû par le matérialisme. C’est l’amour pour le Créateur qui apporte la joie et la paix.  En guirlandant quelqu’un par amour pour le plaisir du Créateur, même s’il arrive que demain cette personne nous blesse, on ne perd rien.  On ne doit pas se plaindre, si on accomplit une action pour le Plaisir du Créateur.  On ne doit pas s’attendre á aucune reconnaissance de l’autre, parce que on l’a fait par amour pour le Tout Puissant.

Le retour au kufr, c’est d’entrer en enfer, car la personne devient un non-croyant.  Un exemple frappant du ‘lmân ki lazzat’ nous emmène au sort du Hazrat Bilal (ra).  On le mit sur le sable très chaud, quand le soleil était au sommet, avec une roche sur son sein.  En tant que Ghulam-é-Mustafa, on entendait ‘Ahad’ ‘Ahad’ sortant de sa bouche.  Il était pourtant un être humain, mais il avait cette force de subir toutes les peines possible, car il a savouré ‘Imân’ ki lazzat’ et il prenait plaisir de toutes les difficultés.  Dr Iqbal a dit :

Do aalam sé karti hai begaana dil ko

Ajab cheez hai lazzat-é-ashnaai

Ton Amour me détache de tout autre amour mondain

Quand le croyant reçoit ‘Imân ki lazzat’, il vit sur terre loin du matérialisme et ne pense qu’accomplir toutes les actions que pour le Plaisir du Créateur et Son Rasoûl (SAW).  Nous devrons prendre en considération les peines subies par les Sahaba, la cruauté de Yazid â l’égard du Imâm Hussein (ra).

On devra penser á Sayyiduna Makhdoom Simnani (ra), le wali, qui a laissé son trône, toute sa richesse et confort pour devenir faqir.  Il était prêt á tout subir, la faim, la soif et il n’avait  pas une natte pour se reposer.  La question se répète : Pourquoi avoir tout quitté ? La réponse est la même, c’est de par ‘Imân ki lazzat’.  En tant que roi, il a quitté son royaume, mais il a acquis un plus grand royaume en devenant, l’esclave du Saint Prophète (SAW) (Mustafa ké ghulam).  Il s’est rapproché du Saint Prophète (SAW).  Sur son trône, il voyait des gens, mais en tant que ‘sa’il’, il a été accordé ‘Nazara-é-Mustafa’, la vue du Saint Prophète (SAW). A’la Hazrat a dit :

Dil mein ho yaad téri gosha-é-tanhaï ho

Phir to khalwat mein ajab anjuman aaraaï ho

En embrassant Hajré Aswad, le plaisir ne se ressent pas sur la pierre, mais sur les lèvres du Saint Prophète (SAW).  C’est difficile de ressentir un tel sentiment, c’est le plaisir qu’on ne ressent pas ailleurs.

 

Tags:

About Post Author