Khutbah Du Vendredi 15 Septembre 2017

Le Mois Sacré du Muharram et le Saint Qur’an

In Sha Allah, Vendredi prochain sera le premier vendredi du mois sacré de Muharram.  Comme nous accueillons le mois sacré de Ramzaan, nous devrons accueillir également le mois de Muharram.

Le thème du jour est axé sur ces quatre aspects :

  1. L’importance de dix premiers jours du Mahé Muharram
  2. L’importance des jeûnes durant le mois de Muharram
  3. Le du’a (supplication spéciale) du Saint Prophète (SAW), qu’il lisait jour et nuit durant tout le long de l’année.  La recommandation est de le lire régulièrement
  4. Le lien de Daroûd-o-Salam au mois de Muharram, de par ses mots et phrases

Le Créateur a Fait Serment sur le matin ‘Fadj’r’ –  « Wal Fadj’r » a plusieurs significations et titres. Les significations sont inclues au Tafsîr Al Mazhari de Allama Sanaoullah (ra) et par biais des autres Tafasîr.

Le commencement du Soûrah Fadj’r se réfère au premier Fadj’r du Muharram.  Le Serment est dû á ce premier matin, qui a une très grande importance.  Nous devrons être absolument au Musdjid pour l’accomplir.  Le premier Muharram sera un vendredi , nous devrons être présents au rang, en Jama’at, avec la pensée que c’est le premier matin du Calendrier Islamique.  In Sha Allah par l’Eclairage divin de ce premier Namaz,  les croyants seront présents en jama’at pour les autres matins.

Le Créateur a ensuite Fait Serment sur les dix Nuits.  Selon le Tafsîr Mazhari du Allama Sanaoullah Pani Pati (ra), les dix nuits se réfèrent aux dix Nuits de Muharram.  Ce sont les Nuits d’une si grande importance que le Créateur en a Fait mention dans le Saint Qur’an.  Quand Allâh Paak se Réfère á l’importance d’un aspect quel conque, Il en fait Serment.

Ce sont dix nuits très précieuses, si nous souhaitons changer notre vie et acquérir ‘Mustafawi Rang’ et ‘Muhammadi Roshni’  (l’éclairage du Saint Prophète (SAW)), nous devrons prendre en considération  ces dix nuits sacrées.  La recommandation est de prier en congrégation, d’accomplir le Namaz Tahadjud, d’éviter toute chose illicite (haram), d’œuvrer pour toute chose licite (halal), la Grâce divine nous sera Accordée pour l’année en entière.

Selon le Tafsîr Ruhul Bayan, il a été rapporté, que les dix nuits représentent les dix Sahaba (Ashra-é-Mubassherah) qui ont été choisis pour être au paradis en même temps que lui. (La bonne nouvelle leur est parvenue) (Basharat).  Le Créateur a Dit que ‘Fadj’r’ se réfère au Saint Prophète (SAW), et les dix nuits aux dix Sahaba.

Les Majalis sont organisés durant ces dix nuits et c’est profitable d’être présents pour ‘Mehboob ka Tazkeerah’ (causerie sur le Saint Prophète (SAW) et sur les Ahlé Bay’t).  Les Majalees comprennent aussi : La Lecture du Saint Qur’an, Daroûd o Salam et Du’a.  La preuve est dans le Saint Qur’an, c’est la raison d’être du Serment du Créateur.  La Grandeur du Créateur est telle que nous  devrons prendre en grande considération les dix nuits sur lesquelles Il a Fait Serment.

Les jeûnes de ces dix jours ont une extrême importance.  Son importance vient tout juste après les jeûnes (Farz) – obligatoires du Mahé Ramzaan.

Imâm Muslim, par biais du livre Sahi Muslim, a  consacré un chapitre sur l’importance du jeûne de Muharram.  Ce sont les jeûnes très significatifs après ceux du Mahé Ramzaan.  Evidemment ‘Farz ké Sawâb mein sab sé ziada Fazilat hai’.  Ceci dit, pour les six Nawafil du mois de Shabaan, on ne trouve pas de place au Musdjid, mais on ne doit pas oublier l’importance du Farz (des prières obligatoires).  Le niveau des prières du Farz n’est pas au même niveau du Sunnat et Nafil.  C’était un temps auquel les croyants ne rataient jamais les prières obligatoires (Farz).  On ne peut pas rater les Farz des cinq prières quotidiennes.  Tout comme c’est obligatoire de faire notre travail tout d’abord, puis le ‘overtime’, le travail additionnel, de la même façon, le ‘Farz’ doit être accompli en premier, puis le ‘nafil’.

Le Jour du Jugement, on sera questionné sur le Namaz Faraz, si on faillit sur cette question, on va faillir partout.  Il y a un du’a, que le Saint Prophète (SAW) lisait jour et nuit, en effet c’est le ‘maqsad-é-hayat’ (objectif de la vie du croyant) :

Un Daroûd spécial est recommandé pour le mois sacré du Muharram, il faut le lire une centaine de fois :

Il y a Hikmat quand il s’agit surtout du Daroûd lu par le Saint Prophète (SAW).  Durant ce mois, le Shahadat du Hazrat Osman Ghani (ra) a eu lieu, aussi bien que le Maulana Abdul Aleem Siddiqui Qadri (ra), Allama Iftékhar Ahmad (ra), Sayyeduna Abdullah Ghazi (ra), Allama Zia-ud-deen Madani (ra) parmi d’autres érudits de l’Islam.

Ce Du’a et Daroûd Shareef ont été recommandés :

Du’a :

Allahumma bika asbahna wa bika nahya wa bika namood wa ilaikal maseer

 

Daroûd Shareef :

Allahumma Swalli ala Sayyedena Muhammad

Annabiyil muhtaram adada barakaati shahrillahil muharram

 

Tags:

About Post Author