Khutba Du Vendredi 8 Septembre 2017

Le sermon du vendredi 8 septembre, 2017, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

Le Statut de Sayyiduna Osman-é-Ghani (ra) aux yeux mubarak du Saint Prophète (SAW)

Sayyiduna Osman-é-Ghani (ra) a été Accordé des multiples qualités.  Il y a deux catégories des personnes – (i) Ceux qui cherchent le ‘nisbat’ (lien) du Saint Prophète (SAW), jour et nuit.  (ii) Il y a d’autres que le Saint Prophète (SAW), lui-même, les cherche, tout en faisant la requête au Créateur de les mettre sur son chemin.

Hazrat Osman (ra) se figurait dans la deuxième catégorie – ‘aap matloob thé, maqsood thé, aap na sirf sa’il, mureed thé, balké Murad-é-Mustafa bhi thé’. La preuve est présente dans le Saint Qur’an et les Ahâdîç.  En raison de la limite du temps, un hâdîç de Jaamé Tirmizi a été mis á la lumiére.  Hazrat Anas (ra) a rapporté, que quand le Saint Prophète (SAW) ordonna le ‘Bai’at-ur-Rizwan’ – Quelle est la définition du Bai’at-ur-Rizwan ?  le Saint Prophète (SAW) et les sahaba avaient mis l’Ehraam pour l’accomplissement du Umrah á Makka Mukarramah. A un endroit nommé Hudaybiya, les Kuffar et les Mushreekeen avaient fait circulé la propagande que le Saint Prophète (SAW) et les Sahabas allaient faire attaque.  Le but du Saint Prophète (SAW) était pourtant d’accomplir que l’Umrah

Hazrat Osman (ra) était considéré comme le Messager du Messager d’Allah.  Le Saint Prophète (SAW) l’a sélecté comme tel.  Il y a plusieurs raisons pour une telle sélection, parmi, deux ont été élucidées :

  1. Hazrat Osman (ra) était quelqu’un qui faisait beaucoup de travail pour Deen-é-Islam et il ne se mettait jamais en colère.
  2. Les résidents du Makkah avaient une grande reconnaissance pour Hazrat Osman (ra).  Ils le respectaient beaucoup malgré qu’il était croyant.  Les Ahlé Makkah étaient Kaafir (non croyants) mais ils n’étaient pas ingrats.  Donc, le Saint Prophète (SAW) a envoyé Hazrat Osman (ra) pour dialoguer avec eux, a fin de leur faire comprendre que le Saint Prophète (SAW) est venu pour l’accomplissement de l’Umrah et non pour faire la guerre.

Entre temps, il y avait la propagande que Hazrat Osman (ra) fut tué (shaheed ho gayé).  Le Saint Prophète (SAW) a entendu la nouvelle.  Le Saint Prophète (SAW) faisait le ‘Bay’at’ avec les Sahaba.  Le Bay’at a plusieurs raisons et dimensions.  En cette occasion, le but était de faire plaisir au Créateur, en sacrifiant sa vie sur le Chemin d’Allâh Paak.  Cet Amour divin a été défini en détails au Soûrah  ‘Al Fatah’ dans le Saint Qur’an.  Donc, puisque ce Bai’at était de Plaire le Créateur.  ‘Rizwan’ signifie ‘khush hona’ (faire plaisir).

En cette occasion, Hazrat Osman (ra) a été envoyé pour le travail du Saint Prophète (SAW).  Il a été au service du Créateur et de Son Rasoûl (SAW).  ‘ Allah ka kaam Rasoûl ka kaam hai’, le travail du Créateur et de Son Rasoûl marchent de pair.  Après que tous les Sahaba ont fait ‘Bay’at’ , le Saint Prophète (SAW) se servait d’une de ses mains en signe de la main de Hazrat Osman (ra) et la mettre dans sa deuxième main ‘mubarak’ (sacré).  Puisque ce Bai’at symbolisait une pluie des Grâces ‘Nûr ki Baarish’, le Saint Prophète (SAW) voulait que Hazrat Osman (ra) pourrait en profiter, malgré son absence.  C’était une action qui faisait Plaisir á Allâh Paak.   Hazrat Osman (ra) n’était pas ‘Shaheed’ (martyr), car Bai’at se fait pour les personnes en vie, et non pour ceux qui sont morts.  Le Bai’at de tous les Sahaba se faisait avec une main du Saint Prophète (SAW) et d’une de leur main, tandis que le Bai’at de Hazrat Osman-é-Ghani (ra) se faisait avec les deux mains sacrés du Saint Prophète (SAW).  Quel beau destin pour Hazrat Osman-é-Ghani (ra).   Hazrat Osman (ra) était non seulement ‘sa’il, talib, qasim’ mais était aussi ‘matloob’ et ‘maqsood’.  C’est un honneur Accordé tout particulièrement á Hazrat Osman-é- Ghani (ra).

Une leçon á retenir est que des gens sont prêts á toute sorte de propagande, en termes de la jalousie, des critiques négatives, entre autres, mais nous devrons continuer á être au service de la religion.  Hazrat Osman (ra) a toujours été au service de l’Islam, ce faisant, il a obtenu le Plaisir du Créateur et de Son Rasoûl (SAW).  Nous devrons suivre ce principe et ne pas perdre notre temps inutilement.  Les Sahaba étaient présents pour l’accomplissement du Umrah, tandis que Hazrat Osman (ra) était auprès du Ka’aba.  Les Kuffar l’invita á faire le Tawâf et d’embrasser le Hajré Aswad.  Sa réponse fut : ‘Je fais serment au Nom d’Allâh Paak que je ne ferai pas le Tawâf, ni même regarder la Ka’aba, sans le Saint Prophète (SAW)’.  Pourtant, le Créateur et le Saint Prophète (SAW) ne l’ont pas interdit de le faire.  Le Tawâf  fait parti de notre prière, mais Hazrat Osman (ra) ne voulait pas le faire en absence du Saint Prophète (SAW).  Il n’a pas oublié le ‘nisbat’, Ka’aba n’a pas sa raison d’être, si on oublie le ‘nisbat’.  « Ibadat thi, nisbat-é-Ibadat na thi ».

Les sahaba pensaient que Hazrat Osman-é-Ghani (ra) jouissait de la vue du Ka’ba, faisait le Tawâf et embrassait le Hajré Aswad.  A l’écoute de telle remarque, le Saint Prophète (SAW) leur disait que sans lui, Hazrat Osman (ra) ne ferait jamais le Tawâf.  Hazrat Osman (ra) n’a pas été interdit de le faire, c’est ‘Ishq’, l’amour pour le Saint Prophète (SAW) qui l’a interdit d’accomplir de telle action.

La recommandation du Mufti Sahab est de lire dix fois le Tasbeeh suivant, et de transmettre le message aux autres pour que les croyants de Burma puissent sortir de leur peine, infligée par leurs oppresseurs:

La i la ha illa anta subhanaka inni kuntu minazwaleemeen

Tags:

About Post Author