Khutba Du vendredi 18 Aug 17

Le sermon du vendredi 18 août, 2017, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

Hâdj aur Tasawwûr-é-Mehboob

Deux semaines avant, par biais du Khutba, il a été dit que durant un Hâdj du Saint Prophète (SAW), les Sahabah et les Ahlé Bayt étaient en sa compagnie.  Après son wisaal, pour tous les Hâdj accomplis, la pensée (Tasawwûr) du Saint Prophète (SAW) était toujours avec eux.

A l’occasion du Hâdj, en allant á Makkah Mukarrama, le Saint Prophète (SAW) prenait un chemin et en retournant il prenait un autre chemin.  Les Sahabah et les Ahlé Bayt respectaient cette même pratique, en mémoire du Saint Prophète (SAW) – (Tasawwûr ké liyé).  Ils choisissaient donc les deux chemins différents qu’avait pris le Saint Prophète (SAW).

Référence a été faite  par Sahi Bukhari, Sahi Muslim, Seha Sitta et les Muhaddiseen, par biais du « Kitab-ul-Hâdj » sur le chemin d’aller et retour du Saint Prophète (SAW) á l’occasion de l’accomplissement du Hâdj.

Un hâdîç du Sahi Bukhari et du Sahi Muslim a été choisi pour mettre en lumière, la sagesse du Saint Prophète (SAW) á prendre deux chemins différents, en allant et en retournant du Makkah Mukarrama.  Sayyeeda Aïsha (ra) a rapporté qu’en allant á Makkah Mukarrama, á l’occasion du Hâdj, le Saint Prophète (SAW) prenait le chemin du haut (oopar ka raasta)  et il prenait le chemin du bas (Makké ké niché ka raasta) en retournant.

Selon un autre hâdîç, rapporté par Hazrat Jabir (ra), le jour du Eid, le Saint Prophète (SAW) prenait deux chemins différents, en allant et en retournant du Eidgah.  Ces deux Ahâdîç se réfèrent aux deux chemins différents que le Saint Prophète (SAW) utilisait le Jour d’Eid-ul-Fitr et pour le Hâdj.

On se pose la question sur la raison pour laquelle, le Saint Prophète (SAW) a choisi deux chemins différents en cette occasion. Les raisons élucidées par les Ulémas  sont :

  1. Le Saint Prophète (SAW) a utilisé deux chemins différents en termes de ‘Barkat’.  En allant, il a pris un chemin qui a embrassé ses pas mubarak, donc ce chemin est doté du Barkat (Grâce). En retournant, l’autre chemin qu’il a pris a également embrassé ses pas mubarak et a été Accordé le ‘Barkat) (Grâce).  Au moment que les coins et les recoins du Makkah Mukarrama ont embrassé les pas du Saint Prophète (SAW), le vent a fait Tawâf autour de lui.  C’est ainsi que le Créateur a Fait Qassam sur la Ville du Makkah, parce que le Saint Prophète (SAW) y a été, donc de par ses pas sacrés, la terre de Makkah Mukarrama et celle de Madina Munawwara ont été Bénies. C’est une des raisons pour laquelle, le chemin d’aller et le chemin de retour utilisés par le Saint Prophète (SAW) ont été Accordés le Barkat (la Grâce divine).
  2. ‘Faiz-é-Ahlé Tareeq’ –  Ceux qui ont le Taufîq de s’asseoir sur le chemin d’aller et de retour du Saint Prophète (SAW) sont Accordés le ‘Faiz’.  Les Ahlé Ishq reçoivent cette Grâce.  Cette sagesse réconcilie au Hijrat (migration) du Saint Prophète (SAW).  Quelle est la sagesse derrière une telle migration ?  Les Mecquois ont eu le Faiz de par la présence du Saint Prophète (SAW) sur cette ville sacrée.  C’était l’occasion pour les habitants de Médine de profiter de cette Grâce par l’arrivé du Saint Prophète (SAW) dans leur ville.  De nos jours, les Hajees sincères reçoivent ce Faiz en voyant la Ka’aba et de par la Ziarat du ‘Kaabé ka Kaaba’.
  3. Que ce soit le chemin d’aller ou de retour, le message est que le Saint Prophète (SAW) est avec les croyants.  Les Sahabah étaient avec lui, quand il était physiquement sur terre, et 1400 années après, il est toujours avec ses bien aimés (les Ahlé Ishq).
  4. ‘Shawkat-é-Islam’ – le message du Hijrat est de pouvoir augmenter le nombre des croyants et de valoriser la grandeur de l’Islam.
  5. Si le Saint Prophète (SAW) avait utilisé un seul chemin, les Sahabah auraient pris ce même chemin et il y aurait eu une foule énorme.  La sagesse de prendre deux chemins différents est de diminuer cette foule, pour la circulation des Sahabas et pour une atmosphère paisible.
  6. ‘Ziarat-é-Qoboor’ – Sur un des chemins, il y a le ‘Jannatul Mualla’ où se repose Bibi Khatijah (ra).  Les Sahabas qui se trouvaient auprès du qab’r de Bibi Khatijah (ra) étaient chanceux.  Le message se réfère au Ahlé Dunya et Ahlé Barzakh (yahan Makhlooq sé Shaamil – wahan Allah sé Waasil).  Il est á souligner que le respect du Saint Prophète (SAW) se fait aussi par le Naat Shareef.
  7. L’utilisation de deux chemins différents incombe aussi leur verdict au Jour du Jugement, en tant que témoins pour les Sahabas, les Ahlé Bayt et les Ashiq-é-Rasoûl qui ont empruntés les deux chemins, en termes de ‘Imân ki Gawahï’ – ‘Namaz ki Gawahï’.  Ceci dit, Mufti Sahab informa qu’il aime accomplir la Salât aux différents endroits du Musdjid, pour qu’ils agissent tous comme témoins en termes du Tabligh et des prières, accomplies dans un tel lieu sacré, le Jour du Jugement.
  8. Les ulémas utilisaient le long chemin pour aller et prenaient le chemin court pour retourner, car en allant au Musjid, il y a plus de néki que qu’en retournant.  Malheureusement, de nos jours on a tendance á faire le ‘short cut’, pour ne pas prendre de temps.  Le Saint Prophète (SAW) prenait tout son temps sur cette angle.  L’objectif doit être pour l’octroi des nékis et non pas pour les perdre.

(Yé Faiz hai Imân-o-Aqeedat ka), Cela fait parti de la foi du Saint Prophète (SAW) d’utiliser deux chemins différents comme aller et retour, le Jour d’Eid-ul-Fitr et pour le Jour du Hâdj.  Les deux sont considérés comme Eid, Ziarat au Makkah Mukarrama est Eid, et Ziarat au Madina Munawwara est évidemment Eid pour les Ahlé Ishq :

Haajiyo aao Shehenshah ka Rawza dekho

Kaaba ko dekh chuké  Kaabé ka Ka’aba dekho

Tags:

About Post Author