Khutba Du Vendredi 4 Aout 2017

Le sermon du vendredi 4 août, 2017, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

Hâdj  aur Tasawwûr-é-Mustafa (SAW)

Tout près du Makkah Mukarramah, il y a un petit village nommé Zu Tuwa ou bien cela pourrait être le nom d’un puits.  En sortant de Madina Munawwarah pour l’accomplissement du Hâdj á Makkah Mukarammah, le Saint Prophète (SAW) passait la nuit á Zu Tuwa et y accomplissait Namaz Fadj’r.  Après la Salât du Fadj’r, le Saint Prophète (SAW) dirigea vers Makkah Mukarramah et y arriva durant la journée.

Après avoir accompli le Hâdj, il alla á Zu Tuwa et il y restait durant la nuit, le matin il retourna á Madina Munawwarah. Donc, le Saint Prophète (SAW) passait la nuit á Zu Tuwa, en allant et en retournant de Makkah Mukarramah.  Parmi les objectifs, c’était une occasion pour les Sahabas qui  accompagnaient le Saint Prophète (SAW) de passer la nuit á Zu Tuwa, en allant et en retournant de Makkah Shareef, pour aller ensuite á Madinah Shareef.

Après le wisaal du Saint Prophète (SAW), les Sahabas, tout particulièrement, Sayyiduna Abdullah bin Umar (ra) passait la nuit á Zee Tuwa.  Il restait á Makka Mukarramah durant la journée, puis retourna á Zu Tuwa, la nuit.  Tous les Sahabas pratiquaient ce Sunnat, ils allaient á tous les endroits que le Saint Prophète (SAW) y avaient été.  Pour eux, tout en accomplissant le Hâdj, ils visionnaient le Saint Prophète (SAW), c’est ce qu’on appelle ‘Tasawwur-é-Mehboob’, ‘Tasawwur-é-Nabi’ ou ‘Tasawwur-é-Rasoûl’.  Quand le Saint Prophète (SAW) accomplissait le Hâdj, il y avait près d’un nombre de 1 24,000 Sahabas, qui étaient avec lui.

Durant l’accomplissement du Hâdj, nous contemplons la Ka’aba, Hadjré Aswad, Maqaam-é-Ibrahim, Safa Marwa, Mina, Arafat, Muzdalifa, parmi tant d’autres endroits sacrés. Tandis que les yeux des Sahabas étaient fixés sur le Saint Prophète (SAW).  Plusieurs Ahâdîç nous  donnent la preuve, incluant Sahi Muslim et Sahi Bukhari, que regarder la Ka’aba nous apporte beaucoup de Grâces, imaginons ceux qui ont eu le Taufîq de regarder ‘Ka’abé ka Ka’aba’.  En regardant la Ka’aba, on ne devient pas Sahabi, tandis qu’un seul regard lancé avec foi sur le Saint Prophète (SAW), on devient Sahabi.

Des millions et des billions des personnes contemplent la Ka’aba, mais ils ne peuvent se mesurer au statut des Sahabas qui ont vu le Saint Prophète (SAW).  Parmi, il y en a, qui ont eu l’occasion de voir le Saint Prophète (SAW) plusieurs fois.  Plusieurs Ahâdîç, y compris Sahi Muslim et Sahi Bukhari ont fait mention que les Sahabas contemplaient le Saint Prophète (SAW) durant le Hâdj.  Selon la Riwâyat, Sahi Bukhari et Sahi Muslim sont sept fois plus haut que les autres Ahâdîç. Hazrat Nafay (ra) a rapporté que Sayyeduna Abdullah ibn Umar (ra) n’est pas entré á Makkah Mukarramah, avant de passer la nuit á Zu Tuwa.  Tout en accomplissant le Hâdj, Sayyeduna Abdullah ibn Umar (ra) pensait au Saint Prophète (SAW) – (Tasawwûr-é-Mehboob bhi tha).  Le matin, après le ghuçul et l’accomplissement du Namaz Fadj’r, on entre á Makkah Mukarramah.  Par rapport á tous les livres de Fiqh : Hambali, Sha’fi, Hanafi, le ghuçul est recommandé avant d’entrer á Makkah Mukarramah et á Madina Munawwarah.  Les Ulémas ont écrit que c’est mieux d’entrer á Makkah Mukarramah ‘chaasht ké waqt’ ( á l’heure de Chaasht).

Le Saint Qur’an fait mention, au Surah Wadduha, que le Serment a été fait sur l’heure de chaasht.  Il y a plus de ‘jalal’ et ‘Tajalli’ (Lumière divine), en entrant á Makka Mukarramah durant la journée. De par le premier regard sur Ka’aba, le du’a est Accordé.

Hazrat Ibné Abbas (ra) a rapporté que les prophètes de Bani Israël retiraient leurs chaussures en entrant á Makkah Mukarramah, ils y entrent pieds nus. 7 lakh Ambiyah (7 00 milles  prophètes) ont retirés leurs chaussures au Maqam-é-Tan’eem, où se trouve maintenant Masjid-é- Aïsha. Ceci dit, c’est un marque de respect de la part des prophètes.  A l’époque, les Ahlé Ishq retiraient leurs chaussures et marchaient pieds nus sur le sol très chaud, c’est le Sunnat des Ambiyah, en signe de respect pour Balad-é-Ameen, en d’autre mot, Makkah Mukarramah.  ‘Iss balad-é-Ameen ki Qasam (la ville de paix) – Madina Munawwarah.  C’est un sunnat d’aller pieds nus sur la terre sacré de Makkah Mukarramah et Madina Munawwarah.  C’est un marque de respect de le pratiquer.  Ala Hazrat a dit :

Haram ki zameen aur qadam rakh ké chalna

Aré sar ka mawqa hai o jaané waalé

C’est en signe de respect pour le Saint Prophète (SAW), que Hazrat Abdullah bin Umar (ra) a pratiqué le Sunnah de passer la nuit á Maqam-é-Zu Tuwa avant d’aller á Makkah Mukarramah et également avant de retourner á Madina Munawwarah.  Il a fait ‘Qayam’ jusqu’á l’aube. ‘Wal Fadj’r’ (Fadj’r ki Qasam) –  Le Serment se réfère au Salât Fadj’r, que le Saint Prophète (SAW) a accompli á Zu Tuwa, avant d’aller á Makkah Mukarramah et á son retour, avant de retourner á Madina Munawwarah.

La grandeur du Saint Prophète (SAW) est d’un si grand niveau que le Créateur a Fait Serment sur  Fadj’r du Hâdj de Son Mehboob.  Il a été dit qu’un Namaz au Makkah Mukarramah équivaut á 100 milles Salât.  Hazrat Abdullah bin Umar (ra) aurait pu aller á Makkah Mukarramah la nuit pour l’octroi de tant de Sawáb (Grâces), mais il a pratiqué ce que faisait le Saint Prophète (SAW) (Hazrat Muhammad ki ada).  Le Zikr du Saint Prophète (SAW) fait parti du ZikrulLah – Allâh Paak ké Zikr ké sath  Mustafa ka Zikr bhi hota hai.

Tags:

About Post Author