Khutba du Vendredi 28 Juillet 2017

Le sermon du vendredi 28 juillet, 2017, prononcé á la Jummah Musdjid par Allamah Mufti Muhammad Ishaaq Qadri Razvi

L’étiquette du Hâdj

Vendredi dernier, l’étiquette du Hâdj était axé sur la sincérité.  Il a été dit qu’il y a un grand lien entre le Hâdj et la sincérité.  On ne peut les séparer, tout comme on ne sépare pas le corps de l’âme.

Une deuxième étiquette du Hâdj, c’est l’accomplissement du Hâdj, par biais des moyens licites (halal maal).  Il y a , en effet, deux catégories du Hâdj :  (i) Hâdj-é-Mabroor (le Hâdj Acceptable) et (ii) Hâdj-é-Mardood (le Hâdj Rejetable).  Le Créateur  Accepte la première catégorie et  Rejette la deuxième.

Un des signes du Hâdj-é-Maqbool est par des moyens licites, tandis que le rejet est dû par les moyens illicites.  Selon le Hâdîç, celui qui va accomplir le Hâdj par les moyens licites, d’ès qu’il met les pieds dans le transport concerné et dit : ‘Labbaïk, Allahumma Labbaïk’ (Je suis présent 0 mon Créateur – Je suis présent 0 mon Créateur), la terre et le ciel répondent á son appel, en disant : ‘Labbaïk wassadaïk’ (Ta venue et ta présence sont sacrées) – ‘Téra aana, téra haazir hona mubarak ho’.  Cette réponse est faite avec honneur, c’est ce qui indique la Grâce de la nourriture licite (halal rozi).  Cette réponse, provenant de la terre et du ciel,  est le résultat du salaire et de la nourriture licite. La réponse est aussi une indication au croyant qui a fait usage du salaire, de la nourriture et du transport licites et que son Hâdj a été Accepté par le Créateur, avant l’accomplissement du Hâdj.  Pourtant, il n’a pas encore accompli le Hâdj, il a porté que l’Ehram.  La raison est qu’il a utilisé tous les moyens licites pour pouvoir accomplir le Hâdj – (yé pakeeza rizq ka kamaal hai).  Avant l’accomplissement du Hâdj, le message est parvenu au croyant que son Hâdj a été Accepté.

Par contre, celui qui utilise les moyens illicites (haraam maal) pour accomplir le Hâdj, et prononce ‘Labbaïk Allahumma Labbaïk’, il a comme réponse que ni sa présence, ni son Hâdj a été Accordé.  La raison est que sa nourriture, son transport et toute autre dépense proviennent des moyens illicites (haraam).  Il a comme réponse : «  Labbaïk la Sadaïk », c’est un rappel de la terre, aussi bien que le ciel qui sont au courant qu’il a utilisé ‘haraam maal’ (les moyens illicites) pour ce rite sacré.

Nos aînés savent qu’autrefois, les gens faisaient beaucoup d’attention pour l’accomplissement du cinquième pilier de l’Islam et avaient de la crainte de se servir de l’argent illicite pour l’accomplir.  Malheureusement, de nos jours, on n’a pas de la considération pour une telle étiquette, certaines personnes vont accomplir le Hâdj avec ‘haraam maal’ (l’argent illicite).  Beaucoup sont ceux qui disent qu’il n’y a pas de barkât dans telle et telle chose, ils oublient qu’ils sont eux-mêmes responsables d’une telle lacune.  On n’aura jamais de barkât en faisant usage des moyens illicites. On ne peut accepter et utiliser de l’argent provenant de n’importe quelle source.

En ce qui concerne la récompense du Hâdj Mabroor, rapporté par Hazrat Abu Huraira (ra), le Saint Prophète (SAW) a dit que celui qui accomplit l’Umrah, tous les petits pêchés commis avant l’accomplissement d’un deuxième Umrah sont Pardonnés par le Créateur.  ‘Hâdj ka kamaal’  (la grandeur du Hâdj) est telle que les grands pêchés sont également Pardonnés.  Puis, il a été mentionné que la récompense du Hâdj-é-Mabroor est le paradis.  Avant d’être accueilli au paradis, celui qui a le Taufîq d’être Accordé Hâdj-é-Mabroor, est Accordé le Faiz du Saint Prophète (SAW).  Il a en premier le Saint Prophète (SAW), puis le paradis.  ‘Jo Mehboob ka ho jata hai’, phir Hâdj Mabroor ka sila,jannat hai’. C’est un fait qui réconcilie aux versets du Naat Shareef :

*Mil gayé Mustafa aur kia chahiyé

*Hum RasulalLah ké jannat RasulalLah ki

On se rapproche du Sain Prophète (SAW) et on obtient son Faiz, et on a le paradis et ses Grâces.

Sab kuch khuda sé mang liya tujhé mangné ké baad

Outhté nahin méré haath ab iss du’a ké baad

Tags:

About Post Author